•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le problème de plomb dans les fontaines publiques de Sherbrooke toujours irrésolu

Une fontaine d'eau coule.

Le problème de plomb présent dans l’eau potable de 15 fontaines de parc municipaux n’a toujours pas été identifié par la Ville de Sherbrooke (Archives).

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Radio-Canada

Le problème de plomb présent dans l’eau potable de 15 fontaines de parc municipaux n’a toujours pas été identifié par la Ville de Sherbrooke.

La directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke, Caroline Gravel, a indiqué que bien que le problème n’ait toujours pas été identifié, il ne représentait toutefois pas un risque pour la santé publique.

La semaine dernière, le directeur de la santé publique de l’Estrie, le docteur Alain Poirier précisait qu’une consommation de plomb similaire aux quantités décelées dans les fontaines problématiques représentait un risque très faible pour la santé.

Les parcs touchés :

Arrondissement de Fleurimont:

  • Parc Bureau (abreuvoir intérieur au 1er étage seulement)
  • Parc du Cœur-Immaculé-de-Marie
  • Parc Jean-Claude-Quirion
  • Parc Adrien-Cambron
  • Parc Quintal (terrain de baseball)
  • Parc Gilles-Charland

Arrondissement de Brompton-Rock Forest-Saint-Élie-Deauville:

  • Parc Jules-Richard
  • Parc Charland

Arrondissement des Nations:

  • Parc de Saint-Alphonse-de-Liguori
  • Parc Olivier-Chauveau (deux abreuvoirs)
  • Parc des Deux-Ruisseaux
  • Parc Rodolphe-Vallée
  • Parc Arsène-Goyette
  • Parc Belvédère (terrain de baseball)

Source: Ville de Sherbrooke

Caroline Gravel a ajouté que le problème ne venait pas directement de l’eau, mais était certainement lié à un problème de conduite ou de structure provenant des bâtiments à proximité, utilisant autrefois des composantes en plomb dans leur construction.

Pour l’heure actuelle, la Ville n’a toujours pas de date de fixée afin de régler le problème, mais la directrice des infrastructures a indiqué que la solution passera par un remplacement des infrastructures déficientes, ou encore des mécanismes problématiques, pour offrir des fontaines de type ‘’lead free’’.

Fin des travaux sur le chemin Duplessis

Par ailleurs, les travaux du chemin Duplessis dans l’arrondissement de Fleurimont, qui devaient être achevés en juillet, devraient se terminer à la fin de la semaine avec le pavage du secteur.

Des retards causés par la crise de la COVID-19 et à certains pépins rencontrés sur le chantier ont retardé le déroulement des travaux, a indiqué Caroline Gravel.

Elle a également précisé que les travaux réalisés cette année étaient déjà prévus à l’horaire et devait venir en complément des travaux réalisés l’été dernier.

Avec les information de Etienne Ravary

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !