•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qu’est-ce qui envahit notre territoire? Le raton laveur et le chat, nous apprend le Musée du Fjord

Un gros chat est assis sur l'herbe.

Un chat

Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Radio-Canada

« On ne parle pas d'extraterrestes ici! », rigole la responsable des communications du Musée du Fjord, Lily Gilot. Dans sa nouvelle exposition, le musée nous en apprend plus sur des espèces envahissantes de plantes, d’oiseaux, de poissons et d’insectes. Bref, tout ce qui peut envahir nos territoires pour le meilleur… et pour le pire.

Après avoir fait le tour du Québec ces cinq dernières années, l'exposition itinérante Les envahisseurs sont là!  est de retour au Musée du Fjord de La Baie. Entièrement créée par le musée de La Baie, l'exposition présente les espèces exotiques envahissantes du Canada, dont certaines sont étonnantes. 

Des bernaches exposées au Musée du Fjord.

Les bernaches sont devenues une nuisance en Europe.

Photo : Radio-Canada / Johanie Bilodeau

Ce sont des espèces qui ont envahi, soit par la voie des airs, par la terre ou encore par l'eau, d'autres territoires et qui ont remplacé ou qui menacent des espèces locales , explique Lily Gilot. 

En fait, on peut parler de milliers d'espèces envahissantes. Ça dépend vraiment de l'échelle. Avec ce qu'on voit également, le réchauffement climatique, de plus en plus d'espèces du sud vont croître vers les régions du Nord , précise-t-elle. 

Un exemple? Le raton laveur! Ce petit animal était presque absent du Saguenay-Lac-Saint-Jean il y a quelques années. Il est aujourd’hui de plus en plus présent dans nos forêts.

Par exemple, une espèce assez surprenante, c'est le chat domestique qui a été introduit il y a des centaines, mêmes des milliers d'années, dans la société. Les chats errants peuvent devenir une espèce vraiment envahissante. On pense même qu'ils seraient la cause de la diminution de la population, par exemple, du colibri à gorge rubis, renchérit Lily Gilot.

Des affichent expliquent que certains poissons peuvent devenir envahissants.

Un aperçu de l'exposition sur les espèces envahissantes

Photo : Radio-Canada / Johanie Bilodeau

Mais comment apparaissent ces espèces? C'est soit par, justement, introduction humaine, très très souvent. Des processus de transport. Quand on parle d'espèces sous-marines, d'espèces qui vivent dans l'eau. On a longtemps parlé de l'infestation de la moule zébrée dans les Grands Lacs. Très souvent, elles sont collées sur les coques de navires et nous arrive de l'Asie , explique la responsable des communications du musée. 

L’exposition sur les espèces envahissantes est présentée au musée jusqu’en janvier.

D’après le reportage de Johanie Bilodeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !