•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux Canadiens parmi les victimes de l’explosion du port de Beyrouth

L'une des victimes est une fillette de trois ans.

Des personnes regardent un bâtiment près de l'eau complètement détruit.

Des centaines de bâtiments ont été détruits par les explosions.

Photo : Getty Images / Daniel Carde

Radio-Canada

Le premier ministre Justin Trudeau a confirmé le décès de deux citoyens canadiens dans l’explosion du port de Beyrouth.

Au nom du gouvernement du Canada, Sophie et moi offrons nos plus sincères condoléances à leurs familles et amis qui pleurent cette tragédie, a-t-il déclaré par voie de communiqué.

Nos pensées accompagnent les Canadiens blessés ou disparus au Liban ainsi que les communautés libano-canadiennes qui s'inquiètent pour leurs proches alors que les efforts de recherche se poursuivent.

L'une des deux victimes canadiennes est une fillette de trois ans, Alexandra Naggear. Elle est l'une des plus jeunes victimes de la tragédie.

Selon ses parents, qui étaient à la maison avec leur fille lorsque les déflagrations ont eu lieu, la fillette a été propulsée vers l’autre bout de la pièce où elle se trouvait, heurtant sa tête contre un mur.

Sa mère, Tracy Awad Naggea, une ancienne résidente de Montréal, a tenté de la protéger de la pluie de débris qui s’abattait sur elles en la couvrant, mais le souffle de la première explosion avait causé une blessure grave à l'enfant. Alexandra est décédée deux jours plus tard à l’hôpital.

Je veux que tout le monde sache à quoi nous sommes confrontés, a dit le père d’Alexandra dans une entrevue à CBC.

C'est l'un des nombreux événements que nous avons vécus au cours des 30 dernières années. C'est la cerise sur le gâteau.

Priorité à l'aide consulaire

Justin Trudeau a par ailleurs indiqué que la priorité de son gouvernement est de fournir l'aide consulaire nécessaire aux Canadiens touchés par le drame. Les ministres Marco Mendicino et François Philippe Champagne ont annoncé jeudi la mise en place d’un groupe de travail sur le Liban pour soutenir la prestation des services consulaires.

Le premier ministre a également assuré que les citoyens libanais qui se trouvent temporairement au Canada peuvent prolonger leur séjour s’ils ne peuvent rentrer chez eux en raison de l’explosion.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !