•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre de la petite enfance de Regina n'arrive pas à combler ses places

La vue de l'extérieur du bâtiment de l'École du Parc

Si la situation ne s’améliore pas d’ici le mois de septembre, certaines éducatrices pourraient perdre leur emploi, laisse savoir la directrice du centre.

Photo : Radio-Canada / Andreanne Apablaza

Radio-Canada

Alors que le Centre éducatif Gard’Amis déborde et a dû faire l'acquisition d’une nouvelle maison pour combler son manque d’espace, le centre de la petite enfance de l’École du Parc peine à se remplir.

Selon la directrice générale du centre de la petite enfance de l’École du Parc, Alphonsine Koffi, l’établissement de Regina n’est pas connu des Fransaskois.

Sur les 38 places offertes, la moitié est toujours disponible, même si le mois de septembre approche.

Alphonsine Koffi explique que l’établissement qui a ouvert ses portes en 2018 est encore jeune.

Je pense que nous ne sommes pas bien connus de la communauté fransaskoise. Il faut nous faire connaître davantage auprès de notre public. Je pense que c’est ça le problème.

Alphonsine Koffi, directrice du centre de la petite enfance de l'École du Parc

Ces nombreuses places disponibles entraînent de lourdes conséquences pour le centre, explique Alphonsine Koffi, puisqu’il a besoin des frais payés par les parents pour fonctionner.

Si la situation ne s’améliore pas d’ici le mois de septembre, certaines éducatrices pourraient perdre leur emploi, laisse-t-elle savoir en précisant que ce n'est pas ce qu'elle souhaite.

Pour remédier à la situation, Alphonsine Koffi entend organiser une journée porte ouverte, mais pandémie oblige, elle devra se tenir lorsque la situation le permettra.

Pour attirer la clientèle, la directrice générale a également l’intention de faire de la promotion du centre auprès des organismes communautaires de Regina.

Nouvelle maison pour le Centre éducatif Gard’Amis

Le portrait est loin d’être le même pour le Centre éducatif Gard’Amis, qui a récemment fait l'acquisition d’une nouvelle maison.

L’augmentation du nombre d’inscriptions et le manque d’espace ont incité le conseil d’administration à en faire l’achat. La maison est située à proximité de l’École Monseigneur de Laval.

Selon la présidente du conseil d’administration, Jenny Côté, le Centre éducatif Gard’Amis comptait 123 inscriptions à la mi-juillet, soit un nombre bien supérieur aux 90 places disponibles.

Le nombre d’inscriptions pour le service de garde scolaire est d’ailleurs en constante augmentation depuis 2013-2014.

Avec les informations de Karel Houde-Hébert

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !