•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des mesures pour réduire la vitesse sur la rue Saint-Pierre

Le conseiller Michel Thiffault et des citoyens devant une affiche sur laquelle il est écrit "arrêt en vigueur 1er septembre 2020".

Après un accident mortel survenu le 27 juillet, le conseiller jonquiérois Michel Thiffault avait promis aux citoyens que des mesures seraient prises pour rendre le secteur plus sécuritaire.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon Lalancette

De nouveaux panneaux de signalisation seront mis en place pour inciter les automobilistes à réduire leur vitesse sur la rue Saint-Pierre, près du centre-ville de Jonquière.

Le 27 juillet, une automobiliste a perdu la vie dans un face-à-face. Dans la foulée de l’accident, les résidents du secteur ont réclamé de Saguenay qu’elle adopte des mesures. La vitesse demeure un problème récurrent dans le secteur.

Plusieurs citoyens se sont d’abord présentés au conseil municipal de Saguenay au début du mois d’août pour demander une intervention de la part des élus. À ce moment, le conseiller du secteur, Michel Thiffault, a profité de la période d’intervention réservée aux membres du conseil pour dire qu’il avait été submergé de messages lui demandant d’intervenir.

Le sujet a refait surface à la séance du conseil d’arrondissement de Jonquière mardi, alors que les élus ont indiqué qu’un comité d’analyse a été mis en place pour plancher sur des mesures adéquates. Le conseiller Jean-Marc Crevier, qui représente une partie d’Arvida, a même suggéré que des radars photo soient implantés pour ralentir les ardeurs des automobilistes délinquants.

Des voitures de police et un périmètre

Un accident a coûté la vie à un automobiliste sur la rue Saint-Pierre.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Un panneau d’arrêt obligatoire sera installé sur la rue Saint-Pierre le 1er septembre. Trois brigadiers statiques, des affiches au milieu de la rue, seront ajoutés pour rappeler aux conducteurs que la limite est de 50 km/h.

On avait dit qu’on prenait les choses au sérieux. Ça a été un beau travail d’équipe. Nos services ont travaillé rapidement. Dès aujourd’hui, on est en mesure de poser des actions, a confirmé le conseiller du district #3, Michel Thiffault.

Avec Priscilla Plamondon Lalancette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !