•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

GNL Québec procède à des licenciements

Une carte indiquant l'emplacement projetée de l'usine Énergie Saguenay.

La carte montre l'emplacement projetée du projet de l'usine Énergie Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les entreprises GNL Québec et Gazoduq, qui caressent un projet d’implantation d'une usine de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay, ont procédé à une dizaine de mises à pieds au cours des derniers jours. Il s’agit principalement de personnel de soutien technique.

GNL Québec a expliqué que le personnel affecté à la préparation des audiences du BAPE, prévues pour le 14 septembre, n’est pas touché par les licenciements.

De passage à Chibougamau vendredi, le premier ministre François Legault a convenu que le financement est difficile à obtenir pour ce type de projet, dans le contexte actuel.

C’est certain que le financement du projet est difficile. Je comprends les promoteurs. Ils ont de la difficulté à trouver du financement alors suite à la pandémie, suite à la baisse de la demande de façon générale pour de l’énergie, je pense qu’à long terme ça demeure un projet qu’il faut regarder, mais à court terme, je comprends que ça semble très difficile du côté du financement privé.

Une citation de François Legault, premier ministre du Québec

François Legault a répété qu’« il n’est pas question que le gouvernement du Québec embarque tout seul là-dedans ».

Le projet global de GNL Québec est évalué à 14 milliards de dollars.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Saguenay-Lac-Saint-Jean

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Saguenay-Lac-Saint-Jean.