•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle école francophone à Kanata-Sud

Roda Muse fait un discours à l'extérieur, devant un lutrin et des micros.

Roda Muse, vice-présidente du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario, a fait un discours lors de l'annonce d'une nouvelle école élémentaire dans le quartier Kanata-Sud, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une nouvelle école élémentaire francophone accueillera 475 élèves dans le quartier Kanata-Sud à Ottawa, a annoncé vendredi le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO).

L’École élémentaire Kanata-Sud sera construite grâce à un financement de 12,5 millions de dollars du gouvernement ontarien. Il s’y trouvera également une garderie.

Elle permettra de soulager l'école Maurice-Lapointe, qui est au maximum de sa capacité, a souligné Roda Muse, vice-présidente du CEPEO, lors d'une conférence de presse réunissant la députée provinciale de Kanata-Carleton, Merilee Fullerton, et la députée provinciale de Carleton, Goldie Ghamari.

Des bâtiments modulaires gris à côté d'un stationnement.

L'École élémentaire et secondaire publique Maurice-Lapointe, à Kanata, déborde tellement que 19 bâtiments mobiles ont dû être installés à côté de l'édifice principal.

Photo : Radio-Canada / Fiona Collienne

La surpopulation actuelle à l'École élémentaire et secondaire publique Maurice-Lapointe nuit au bien-être des enfants, selon la présidente du conseil d'école, Zeina Nur. Presque la moitié des élèves doivent suivre leurs cours dans des bâtiments mobiles à côté de l'édifice principal.

Pour un enfant de quatrième ou cinquième année, pour aller à la salle de bain, c'était parfois huit minutes de marche en plein hiver. Des fois, il y avait des fuites. Des parents venaient nous voir en pleurant, affirme Mme Nur.

Le conseil d'école a alors fait des démarches auprès des politiciens.

On a frappé à toutes les portes pour dire qu'on avait vraiment besoin d'une nouvelle école.

Zeina Nur, présidente du conseil de l'École élémentaire et secondaire publique Maurice-Lapointe

Selon la présidente de l'Association des communautés francophones d'Ottawa, cette école est une victoire pour la communauté francophone, en plein essor dans l'ouest de la ville.

Des familles auront une école francophone plus proche de chez eux, ce qui va faire en sorte que ce sera un choix plus facile pour les parents, a commenté Ajà Besler.

Quand on regarde le nombre d'élèves dans le système francophone, c'est en augmentation et beaucoup d'écoles de la région ne sont pas en mesure d'accepter de nouveaux élèves, ajoute Mme Besler. Avant, les francophones étaient concentrés dans les quartiers Vanier et Orléans, mais il y a maintenant une répartition partout dans la ville.

La construction de l'École élémentaire Kanata-Sud, sur un terrain situé au 755, promenade Cope, doit commencer au printemps 2021 et se terminer de 12 à 18 mois plus tard.

Avec les informations de Fiona Collienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !