•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les défis de l'Illumination du ciel de Gatineau

Des personnes regardent des feux d'artifice.

«Illumination» est présenté par les Grands Feux du Casino, en collaboration avec le Festival de montgolfières de Gatineau. La conception du spectacle est signée Royal Pyrotechnie.

Photo : Radio-Canada / Jean-Sébastien Marier

Des « bombes » qui éclateront en hauteur pour être bien visibles d'un maximum de gens. Un système GPS pour synchroniser la mise à feu sur les huit sites choisis. L'équipe de Royal Pyrotechnie a dû penser à plus d'un détail en prévision de la présentation d'Illumination le 15 août.

Huit équipes de quatre artificiers seront à pied d'oeuvre, samedi soir, afin de coordonner les huit spectacles de 15 minutes présentés simultanément sur l'ensemble du territoire de Gatineau.

Tous les sites sont connectés directement sur satellites. [...]On a fait toute la configuration et, automatiquement, les feux d'artifice vont partir à 21 h.

Yanick Roy, président et directeur artistique de Royal Pyrotechnie

Le design d'un premier spectacle pyro-musical a été conçu à partir de la trame sonore d'Illumination. Par la suite, on est parti de ce même concept-là pour faire les autres, explique M. Roy.

Pour l'essentiel, le public du secteur Aylmer verra donc la même chose que celui du secteur Buckingham ou du secteur Hull. Il y aura toutefois quelques différences d'un endroit à l'autre, puisque certains sites, plus grands, permettront de tirer des « bombes » d'un plus gros diamètre.

Un peu plus haut

D'ailleurs, le choix des différentes pièces pyrotechniques a été fait en tenant compte d'une réalité toute pandémique : qu'elles puissent être vues à bonne distance, dans un rayon d'au moins un kilomètre à la ronde.

Ainsi, plutôt que de jouer avec des effets au sol ou à mi-ciel, les créateurs d'Illumination ont dû viser haut pour maximiser le rayonnement des bonhommes sourire, coeurs et autres « bombes » à effets qui éclaireront le ciel, samedi.

Un homme posant aux côtés de matériel pyrotechnique, le Parlement du Canada en arrière-plan

Le président de la compagnie Royal Pyrotechnique, Yanick Roy, a toujours travaillé en tant qu'artificier.

Photo : Radio-Canada / Yasmine Mehdi

On parle de 300, pouvant aller jusqu'à 650 pieds d'altitude.

Yanick Roy, président et directeur artistique de Royal Pyrotechnie

L'étape la plus longue aura été, au final, la sélection des sites de mise à feu, confirme ce dernier. Ces terrains devaient être assez spacieux et à la fois ni trop près, ni trop éloignés des secteurs ciblés, pour respecter les mesures de sécurité propres à la tenue d'un événement pyrotechnique, tout en permettant au public d'apprécier le spectacle.

Plus d'une trentaine d'endroits ont été étudiés par l'équipe de Royal Pyrotechnie. Les huit terrains appartenant à la Ville de Gatineau retenus donneront l'occasion aux Gatinois d'est en ouest , mais aussi aux résidents de l'autre côté de la rivière des Outaouais, d'admirer les feux.

Des zones d'observation ont par ailleurs été identifiées par les organisateurs dans chaque secteur (Buckingham, Masson-Angers, Gatineau, Hull et Aylmer).

Des cartes de la ville de GatineauAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Huit «périmètres de visibilité» ont été identifiés pour permettre au public d'apprécier le spectacle.

Photo : Les Grands Feux du Casino Lac-Leamy et le FMG - Festival de montgolfières de Gatineau

Les gens sont invités à profiter du spectacle de leur cour, balcon ou perron, idéalement.

Les personnes qui se déplaceront dans les périmètres de visibilité sont quant à elles encouragées à respecter toutes les mesures sanitaires et de distanciation sociale en vigueur.

Par ailleurs, trois tirs de pratique seront lancés de chaque site, entre 20 h 45 et 21 h, pour que les spectateurs puissent soit diriger leur regard vers le bon endroit, soit trouver le meilleur lieu pour s'installer.

Avec les informations de Christelle D'Amours

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !