•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quarantaine obligatoire pour les étudiants étrangers du Collège de Stanstead

Une résidence située sur le campus du Collège de Stanstead.

La résidence dans laquelle les étudiants étrangers devront faire leur quarantaine.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La rentrée scolaire se fera 14 jours à l’avance pour environ 40 étudiants étrangers du Collège de Stanstead afin qu’ils effectuent une quarantaine avant le début des cours, le 11 septembre.

Une fois sur place, ils seront confinés dans une résidence située sur le campus de l'établissement anglophone privé. Chaque jeune aura sa chambre, mais ils seront deux à se partager une salle de bain, afin de limiter les contacts avec les autres jeunes.

Ils devront apporter des jeux, des livres et des vêtements pour 14 jours, précise Ross Murray, directeur des communications au Collège de Stanstead, qui fait néanmoins savoir qu’il y aura tout de même des activités prévues pour ces jeunes.

L’établissement tentera de jumeler les étudiants étrangers selon leur provenance ou s’ils ont voyagé sur le même vol.

Le Collège Stanstead ne prévoit toutefois pas leur faire passer un test de dépistage de la COVID-19, mais assure qu’elle suivra leur état de santé de très près.

Lorsqu’un élève arrive sur le campus, la première chose [qu’il va faire] c’est d’aller dans notre centre de santé pour remplir une liste pour savoir s’il a des symptômes ou non.

Ross Murray, directeur des communications au Collège de Stanstead

Dans le cas où l’un des élèves présente des symptômes du virus de la COVID-19, un endroit a été spécialement aménagé pour le placer en isolement, indique-t-il.

L’établissement a même prévu une résidence située en dehors du campus pour les étudiants étrangers qui arriveront plus tard au cours de l’année scolaire, car certains d’entre eux n’ont toujours pas obtenu leur permis pour venir étudier au pays.

Dans l’établissement privé, les étudiants étrangers comptent pour 50 % des effectifs. Environ 15 % des élèves viennent des États-Unis, alors que 35 % sont originaires d’autres pays comme la Chine, le Japon, le Mexique ou encore l’Allemagne.

Avec les informations de Brigitte Marcoux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !