•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de défis trop grands pour Jonathan David

Son transfert de 47 millions de dollars a établi un nouveau record pour un joueur canadien

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Jonathan David pose avec le maillot du club de Lille.

Jonathan David porte ses nouvelles couleurs.

Photo : Twitter/LOSC

Son nouveau club français n’avait jamais déboursé autant d’argent pour obtenir un joueur. Aucun Canadien avant lui n’avait coûté aussi cher lors d’un transfert. Ce n'est rien toutefois pour impressionner le Franco-Ontarien Jonathan David, qui demeure imperturbable devant les pages d’histoire qu’il écrit.

Le jeune homme de 20 ans a été présenté aux médias français jeudi, lors d’une conférence de presse du club de Lille, le LOSC. Questionné sur le poids sur ses épaules des 30 millions d’euros (environ 47 millions de dollars) payés par sa nouvelle équipe pour acquérir ses droits, David a été clair.

C’est un honneur pour moi d’être vu aussi cher. Après, ça ne met pas de pression. C’est comme ça le football, il faut performer sur le terrain, a indiqué celui qui mise sur sa nature calme pour rester en contrôle de les toutes situations.

Le Franco-Ontarien a déjà participé à une première séance d’entraînement avec ses coéquipiers depuis l'annonce de son transfert mardi. L’attaquant espère pouvoir continuer sur sa lancée offensive de la dernière année, alors qu’il a terminé à égalité au classement des buteurs dans la première ligue belge avec 18 filets.

Le joueur de l’année 2019 au Canada ne veut toutefois pas quantifier ses objectifs avec le LOSC.

J’essaie de viser le plus haut possible, alors je ne me donne pas de nombre. Je me dis juste que je vais essayer de marquer le plus de buts possible pour aider l’équipe.

C’est un joueur spécial, s’est empressé de commenter le directeur général du club de Lille, Marc Ingla. Même s’il a 20 ans, il démontre déjà quelques signes de maturité, notamment dans la ligue belge et dans la sélection du Canada.

Il a des capacités physiques et mentales pour faire des gestes très puissants et très rapides.

Marc Ingla, directeur général de LOSC

Le dirigeant croit que son style de jeu cadre parfaitement dans le système lillois. Je sais très bien trouver les positions pour marquer le but, me retrouver au bon endroit, au bon moment pour marquer les buts, a ajouté David.

Jonathan David pendant une partie de soccer.

Jonathan David lors d'un match de l'équipe canadienne de soccer masculin (archives)

Photo : Courtoisie / Soccer Canada

Un nouveau défi

Des clubs de la prestigieuse Premier League en Angleterre s’étaient intéressés aux services du Canadien, mais il a déterminé que la Ligue 1 française représentait une meilleure occasion de développement pour lui.

Je voulais aller quelque part où je pouvais continuer à jouer, à devenir meilleur. Franchement, ici, il y a une très bonne équipe avec beaucoup de bons joueurs et un très bon collectif, a précisé David, qui a avoué que son objectif serait de porter un jour les couleurs du FC Barcelone, l’équipe de son idole, Ronaldinho.

La dernière addition du LOSC pourrait disputer un premier match dans son nouvel uniforme dimanche, alors que le club recevra Brest lors d’un duel amical pour terminer sa préparation estivale devant 5000 spectateurs.

Il n’a joué aucune rencontre préparatoire avec La Gantoise, son équipe belge, mais David aimerait être lancé dans l’action. Je me sens prêt, mais au coach de voir, a-t-il lâché calmement, égal à lui-même.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !