•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pandémie : les parents plus enclins à faire vacciner leurs enfants contre la grippe

Un enfant se fait vacciner.

Un tiers des enfants canadiens se fait vacciner contre la grippe chaque année, selon le docteur Ran Goldman, professeur de pédiatrie à l'Université de Colombie-Britannique.

Photo : Associated Press / David Goldman

Une majorité de parents prévoient de faire vacciner leurs enfants à l'automne, selon une étude internationale menée par des chercheurs de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC). Ceux-ci pensent que la pandémie a suscité un regain d'intérêt pour les vaccins.

L'étude menée au printemps auprès de 2422 parents aux États-Unis, au Canada, en Israël, en Espagne, au Japon et en Suisse a été publiée dans le Journal of Pediatrics, une revue scientifique où les articles sont évalués par les pairs.

L'étude intitulée Willingness to Vaccinate Children against Influenza after the COVID-19 Pandemic montre que 54 % des parents interrogés ont déclaré qu'ils avaient l'intention de faire vacciner leur enfant contre la grippe dans les 12 prochains mois. Par comparaison, seuls 38 % ont dit avoir fait vacciner leur enfant contre la grippe l'an dernier.

L'étude a été menée dans 17 services d'urgences pédiatriques de 6 pays différents entre le 27 mars et le 30 juin. Un seul parent par famille ou tuteur pouvait répondre au questionnaire en ligne proposé dans sept différentes langues. Une marge d’erreur ne peut être calculée sur un échantillon non-probabiliste comme celui-ci.

Précisément, parmi les parents qui ont déclaré n'avoir pas fait vacciner leur enfant l'an dernier, 29 % ont dit qu'ils le feraient cette année.

L'auteur principal de l'étude, le docteur Ran Goldman, professeur de pédiatrie à l'UBC et médecin urgentiste à l'hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique, s'en réjouit.

Je n'ai jamais vu autant d'intérêt de la part des familles qui viennent dans mon cabinet. Elles veulent en savoir plus sur le coronavirus, savoir comment protéger leurs enfants des virus et même comprendre la recherche à ce sujet, s'enthousiasme le médecin.

Les parents et les familles s'intéressent beaucoup plus aux recherches sur les vaccins.

Ran Goldman, professeur de pédiatrie à l'UBC

L'étude montre que les parents les plus enclins à faire vacciner leur enfant contre la grippe cette année sont ceux qui ont craint que leur enfant ait attrapé le coronavirus au moment de répondre au questionnaire, qui tiennent un carnet de vaccination à jour et se font eux-mêmes vacciner.

En prévision de la grippe saisonnière et dans le contexte de la pandémie, Santé Canada et certaines provinces ont revu leurs commandes de vaccins à la hausse.

Les responsables de la santé publique comprennent bien le risque d'avoir deux virus au même moment, analyse le Dr Goldman. Ça pourrait représenter un fardeau pour le système de santé.

Ran Goldman se dit toutefois persuadé que les médecins de famille, les pédiatres et les centres de santé seront prêts à prodiguer le vaccin contre la grippe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !