•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Regina et Saskatoon encouragent le port du masque et envisagent de le rendre obligatoire

Le maire de Regina qui fait un discours dans un centre commercial.

Le maire de Regina, Michael Fougere, demande aux résidents de la ville de porter un masque dans les espaces publics intérieurs.

Photo : Radio-Canada / Karel Houde-Hébert

Face à l’augmentation du nombre de cas actif dans la région de la capitale provinciale, le maire de Regina, Michael Fougere, encourage fortement ses concitoyens à porter un masque dans les espaces publics intérieurs et les transports publics. Il partage cette position avec son alter ego de Saskatoon, Charlie Clark.

La région de Regina est devenue ces derniers jours l’épicentre des cas de COVID-19 en Saskatchewan, avec 38 cas actifs depuis mercredi. Une situation qui a poussé le maire de la deuxième plus grande ville de Saskatchewan à prendre la parole.

Lors d’une conférence de presse au centre commercial Cornwall, situé dans le centre-ville, le maire et certains conseillers municipaux ont encouragé les résidents de la ville à porter un couvre-visage le plus souvent possible, notamment dans les espaces intérieurs du domaine public.

Le port d'un masque est une mesure simple pour se protéger ensemble, a déclaré Michael Fougere.

C’est une habitude à prendre, mais c'est pour le plus grand bien de tous.

Michael Fougere, maire de Regina

Le maire de Regina partage ainsi l'opinion du maire de Saskatoon, Charlie Clark. Plus on porte le masque, plus il devient confortable de l’avoir sur le visage, affirme Charlie Clark lors d'une entrevue téléphonique.

Le maire de Saskatoon rappelle également qu’avec la rentrée scolaire qui arrive, il y aura plus de gens dans les transports en commun et dans les espaces publics et il faut donc que les citoyens s’habituent à en porter un.

La bonne nouvelle est que désormais, quand je vais à l'épicerie par exemple, je vois de plus en plus de gens qui portent des masques.

Charlie Clark, maire de Saskatoon

D’autre part, les deux villes envisagent de rendre l’usage du masque obligatoire à court ou moyen terme.

Le maire de Regina affirme que c’est une question de temps, sans préciser d'échéancier.

De son côté, Charlie Clark précise qu'une rencontre du conseil municipal est prévue le 24 août et que les élus se pencheront sur la question.

Regina et Saskatoon en appellent à la province

Michael Fougere assure que la Ville ne cherche pas la controverse avec cette mesure. Il affirme que la province permet aux municipalités de créer leur propre règlement autour de l'utilisation des masques.

Le maire de Regina, portant un masque de protection, en train de bavarder.

La Ville de Regina pourrait rendre le port du masque obligatoire à l'intérieur très bientôt, affirme son maire, Michael Fougere.

Photo : Radio-Canada / Karel Houde-Hébert

Selon lui, recommander le port du couvre-visage est la méthode la plus facile pour la Ville d’assurer la sécurité et d’anticiper une éventuelle deuxième vague de COVID-19 au milieu de la saison de la grippe cet automne.

Le maire de Regina en appelle maintenant au gouvernement provincial. Il affirme que lui et d’autres maires, dont Charlie Clark, sont entrés en contact avec le premier ministre pour demander une réglementation harmonisée partout dans la province.

Je sais que certaines personnes n'aimeront pas ça, soit parce que porter un masque n’est pas confortable, soit parce qu'elles ne veulent pas qu’on leur dise quoi faire, explique Michael Fougere. En tant que membre du conseil, je préfère pécher par excès de zèle et de sécurité. Je suis convaincu que c'est très important.

Les Villes peuvent effectivement décider, indique Lori Carr

La ministre des Relations gouvernementales de la Saskatchewan, Lori Carr, confirme que la province permet aux Villes de statuer sur le port du masque dans les lieux publics. 

Pour les municipalités qui envisagent de développer une politique en la matière, le gouvernement demeure disponible pour les encadrer, fait-elle savoir. 

En ce qui concerne le port du masque dans les magasins, aucune directive provinciale n’a été donnée en ce sens, rappelle Lori Carr, bien que plusieurs commerces aient choisi de l’imposer aux clients.

Avec les informations de Karel Houde-Hébert et de Bryan Eneas

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !