•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le Québec repasse au-dessus des 100 nouveaux cas quotidiens

Une pancarte demande aux clients du magasin de porter un masque.

Les mesures sanitaires doivent encore rester en place afin d'éviter de nouvelles éclosions, estiment les autorités en santé publique.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Le nombre de nouveaux cas déclarés de COVID-19 a augmenté au Québec de 104 depuis les dernières 24 heures. La province rapporte également 6 décès supplémentaires.

Au cours des trois derniers jours, le nombre de nouveaux cas déclarés par jour était pourtant sous la barre de 100, une tendance qui donnait espoir aux autorités de santé publique.

La province a désormais un total de 60 917 cas et de 5715 décès. Parmi les personnes infectées, 53 441 sont rétablies et 1761 sont toujours considérées comme des cas actifs.

Une éclosion d’au moins six infections à Laval a été notamment liée à une fête entre plusieurs jeunes.

Le nombre de personnes hospitalisées a diminué de 2, avec 149 Québécois toujours hospitalisés en raison de la COVID-19, dont 23 aux soins intensifs (une augmentation de 3).

Le 11 août dernier, 15 518 tests de dépistage ont été effectués. Rappelons que le Québec s’est fixé un objectif de 14 000 tests par jour, afin de mieux contrôler toutes nouvelles éclosions. Québec a atteint cet objectif seulement à 15 reprises depuis le début de la pandémie.

Par ailleurs, Montréal, la région la plus touchée par la pandémie, a publié hier son plus récent rapport épidémiologique. Parmi les quelques 29 000 cas totaux, 22 % sont des travailleurs de la santé. Les arrondissements de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, de Rosemont-La-Petite-Patrie et de Ville-Marie comptent le plus de nouveaux cas depuis la fin juillet (une cinquantaine chacun).

Suite de la commission parlementaire

Pour une deuxième journée, à l’Assemblée nationale, la commission parlementaire se penche sur les outils technologiques, comme les applications de notification qui serviraient à lutter contre la COVID-19.

Le mois dernier, le Canada a lancé l'application gratuite Alerte-COVID, qui alerte un utilisateur qui aurait été à proximité d’un autre utilisateur ayant reçu un résultat positif à la COVID-19. Pour l’instant, l’application ne peut être utilisée qu’en Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !