•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le recteur de l'UQAR tirera sa révérence en décembre

Jean-Pierre Ouellet, recteur de l'Université du Québec à Rimouski, parle lors d'une conférence de presse.

Diplômé au baccalauréat en biologie en 1984, Jean-Pierre Ouellet a été le premier diplômé de l'UQAR à la diriger (archives).

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Radio-Canada

Le recteur de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Jean-Pierre Ouellet, prendra sa retraite en décembre prochain.

M. Ouellet a été nommé recteur de l'UQAR en 2012. Il succédait alors à Michel Ringuet.

Je suis associé à l'UQAR depuis à peu près 40 ans! J'ai débuté mon association avec l'UQAR comme étudiant en 1979, se rappelle M. Ouellet, qui a été le premier diplomé de l'UQAR à ensuite la diriger.

C’est un chapitre important de ma vie qui se termine.

Jean-Pierre Ouellet, recteur de l'UQAR

La feuille de route de Jean-Pierre Ouellet a été marquée entre autres par l'enrichissement de l'offre de programmes dans plusieurs domaines, ainsi que par le leadership en recherche qui a été développé sur les scènes nationale et internationale.

Un mandat parsemé de défis

Le recteur sortant estime avoir relevé des défis importants pendant ses mandats, notamment pendant la période suivant l’importante grève étudiante de 2012.

Les carrés rouges, on s’en souvient. [À la suite de] cet événement-là, les universités ont passé sous le radar des gouvernements, ç'a été une période difficile où il fallait regagner de la crédibilité, raconte-t-il.

Le fait que la population est vieillissante dans l'Est-du-Québec a également donné du fil à retordre au recteur. Il y a de moins en moins de jeunes en âge de fréquenter [l’université], s'inquiète M. Ouellet. Cet état de choses demeurera d'ailleurs un défi de taille pour son successeur.

Le huitième recteur de l'UQAR souhaite maintenant profiter des prochains mois pour assurer la passation des pouvoirs.

Le processus pour nommer la personne qui le remplacera commencera sous peu.

Avec des informations de Jérôme Lévesque-Boucher

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !