•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le transport par autocar entre Baie-Comeau et Québec reprendra en septembre

Un autobus du service de liaison Intercar dans un stationnement entouré d'arbres, en été.

Un autobus du service de liaison Intercar

Photo : Intercar

Radio-Canada

Le groupe Intercar offrira à nouveau son service de transport interurbain par autocar entre Baie-Comeau et Québec.

Selon l'entreprise, le trajet sera offert à compter du 3 septembre, au plus tard.

Depuis que les transporteurs sont de nouveau autorisés à circuler, seule la liaison Québec–Chicoutimi, la plus achalandée du réseau, a repris chez Intercar.

Son président et propriétaire, Hugo Gilbert, explique que le retour à la normale se fera de façon progressive. Il affirme être certain de pouvoir offrir le reste de la liaison vers Sept-Îles et Havre-Saint-Pierre prochainement, si la réponse des clients est positive.

On y va par séquence. On va voir comment réagissent les gens entre Québec et Baie-Comeau, c’est un trajet beaucoup plus long en nombre d’heures et de kilomètres que Québec–Chicoutimi [...] On va voir comment ça réagit et quelques semaines après ce sera le lancement des autres liaisons, explique M. Gilbert.

Enjeux de rentabilité

Les nouvelles normes sanitaires pour contrer la propagation de la COVID-19 entraînent une diminution du nombre de passagers par autobus. Seuls 14 passagers peuvent dorénavant être à bord des autobus en même temps.

C’est pour ça qu’on y va avec des reprises graduelles de nos services et des reprises prudentes pour avoir le moins de pertes financières possible avec la relance.

Hugo Gilbert, président et propriétaire d’Intercar

Le ministère des Transports a annoncé en juillet un programme d’aide financière de 8,2 millions de dollars pour aider les transporteurs par autocar.

Il n'y a cependant aucun transport par autobus sur la Côte-Nord depuis l'arrêt des activités d'Intercar, au mois de mars.

Avec des informations de Marlène Joseph-Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !