•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À quoi ressemblera la journée de votre enfant dans les écoles francophones albertaines?

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une salle de classe.

Les parents qui doivent se rendre dans une des écoles, peu importe la raison, devront aussi remplir le questionnaire d’auto-évaluation avant d’arriver sur les lieux.

Photo : Getty Images / Frederick Florin

Entre la distanciation physique, le port du masque obligatoire pour certains élèves et les mesures d’hygiène accrues qui font leur entrée dans les écoles francophones albertaines, voici à quoi ressemblera une journée typique d'un élève à compter de septembre.

Avant d'arriver dans leur école respective, les élèves et le personnel devront remplir quotidiennement un questionnaire d’auto-évaluation sur leur état de santé afin de s’assurer qu’ils ne présentent aucun symptôme de la COVID-19.

Toute personne qui présenterait des symptômes est invitée à rester chez elle et à remplir le questionnaire de Services de santé Alberta pour déterminer si elle devrait être testée.

Les parents qui doivent se rendre à l’école de leur enfant, pour quelque raison que ce soit, devront aussi remplir le questionnaire avant d’arriver sur les lieux. Mais, à moins d’avoir obtenu une autorisation au préalable, l’accès à l’établissement leur sera refusé.

Transport et masques

Les élèves qui empruntent un autobus scolaire devront avoir rempli le questionnaire d'auto-évaluation avant de se rendre à l’arrêt d’autobus. Sur place, ils devront respecter la distanciation physique avant et au moment de monter dans l’autobus, où ils se feront chacun assigner un siège.

Les conseils scolaires Centre-Est, Nord-Ouest et Francosud indiquent que les élèves de la 4e à la 12e année devront obligatoirement porter un masque dans l’autobus.

Le Conseil scolaire Centre-Nord a, pour sa part, choisi de généraliser la règle. Le CSCN demandera le port du masque dans les autobus pour tous les élèves, y compris ceux de la maternelle à la 3e année, peut-on lire dans le plan du conseil scolaire.

Il est demandé aux parents qui conduisent leur enfant à l’école de rester à l’extérieur de l’établissement au moment de déposer et de venir le chercher en fin de journée.

Signal «Stop» clignotant sur un autobus scolaire.

Le port du masque sera obligatoire pour certains élèves dans les autobus scolaires.

Photo : Getty Images / JerryX

Distanciation physique

À la sortie des autobus, les élèves seront divisés en groupes, ou bulles. Des portes d’entrée dans l’établissement leur seront assignées afin d’éviter les engorgements et de maintenir la distanciation physique.

Dans l’école, ils auront accès à des bornes pour se désinfecter les mains avant d’être dirigés directement vers leur salle de classe. Une signalisation directionnelle indiquera la circulation souhaitée dans les couloirs pour réduire les interactions physiques.

Un couloir avec des signalisations directionnelles.

Des signalisations au sol indiqueront le sens circulation souhaitée dans les couloirs de l'école Notre-Dame-de-la-Paix de Calgary.

Photo : Radio-Canada / CHARLOTTE DUMOULIN

Salle de classe

Dans les salles de classe, les pupitres seront disposés de façon à permettre le plus grand espace possible entre les élèves et faire en sorte qu’ils ne soient pas face à face.

Les élèves mangeront dans leur classe ou dans un endroit où la distanciation physique sera possible. Le partage de repas sera interdit pour le personnel ou les élèves, tout comme le partage d'ustensiles, de vaisselle, dew bouteilles d’eau ou de contenants de nourriture.

Les élèves de la 4e à la 12e année et le personnel de l'école seront tenus de porter des masques lorsque la distance physique ne sera pas possible, comme dans les couloirs et les aires communes.

Une salle de classe.

Les pupitres ont déjà été espacés dans les salles de classe de l'École Notre-Dame-de-la-Paix de Calgary pour maintenir la distanciation physique.

Photo : Radio-Canada / CHARLOTTE DUMOULIN

Fin de journée

Les élèves quitteront l’école de façon ordonnée sous la surveillance du personnel, retrouveront leur parent ou prendront l’autobus scolaire, selon le plan établi par leur école.

Les parents qui viennent chercher leur enfant seront avisés par l’école des heures auxquelles ils pourront s’y présenter.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !