•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment impliquer son enfant dans une démarche zéro déchet?

Le plus tôt sera le mieux!

Comment impliquer son enfant dans une démarche zéro déchet? Le plus tôt sera le mieux, soutient l’auteure du blogue Zéro déchet Gatineau–Outaouais, Chloé Gourde-Bureau.

Il n’est jamais trop tôt pour sensibiliser son enfant à l’écologie et lui apprendre le concept de pollution.

Photo : Radio-Canada / Laury Dubé

Radio-Canada

L’éducation commence au berceau, dit-on. Pour l’auteure du blogue Zéro déchet Gatineau–Outaouais, Chloé Gourde-Bureau, il n’est jamais trop tôt pour sensibiliser son enfant à l’écologie, lui apprendre le concept de pollution et l’inciter à produire moins de déchets.


1. Initiez votre bébé aux couches lavables

Certaines mamans peuvent éprouver de l'appréhension à l’idée de devoir laver les couches après qu’elles ont été souillées, mais soyez sans crainte, c’est plus facile qu’on le croit, selon Chloé Gourde-Bureau. Les mamans qui ont utilisé des couches jetables m’ont toutes dit que cela se faisait super bien et hyper facilement, indique-t-elle. De plus, ne vous sentez pas obligé de les utiliser tout le temps! Allez-y à votre rythme et déterminez à quel moment de la journée vous en ferez une utilisation. Saviez-vous qu’il existe aussi des lingettes lavables? Renseignez-vous auprès de votre magasin zéro déchet.

Sur un fond bleu, des couches lavables et d'autres jetables y sont déposées.

La production et l'utilisation de couches lavables requiert 41 % moins d'eau que les couches jetables.

Photo : iStock / Dimarik

2. Impliquez votre enfant dans le tri des déchets

Vous pouvez encourager votre enfant à trier ses déchets dès l’âge de deux ans, soutient Mme Gourde-Bureau. À cet âge, dit-elle, les enfants ont déjà le réflexe de demander où il faut jeter certaines choses. C’est donc le moment approprié pour leur indiquer quoi mettre à la poubelle ou au compost. L’idée, bien sûr, est de les inciter à jeter à la poubelle le moins de choses possible.

La petite Martina, 10 ans, procède au tri des matières recyclables.

Le tri des matières recyclables, comme les plastiques et les canettes de boisson gazeuse, n’a plus de secrets pour Martina, 10 ans.

Photo : Radio-Canada / Pascal Michaud

3. À l’épicerie, demandez de l’aide à votre enfant

Lorsque que vous faites vos courses dans une épicerie zéro déchet, n’ayez aucune gêne à demander à votre progéniture de vous aider à remplir les contenants. Dans un marché public, expliquez-lui les avantages d’acheter des fruits et des légumes auprès d’un agriculteur local. Dans un même ordre d’idée, si vous préparez des lunchs zéro déchet à votre enfant, il serait judicieux de le faire pour vous-même aussi, soutient Chloé Gourde-Bureau. Pour être zéro déchet, ce n’est pas plus compliqué que d’avoir une bouteille réutilisable, des ustensiles et des contenants qui sont lavables.

Une mère de famille trimbale sa petite fille sur son dos dans une épicerie zéro déchet.

Il n'est jamais trop tôt pour initier votre enfant aux produits zéro déchet.

Photo : Radio-Canada/Geneviève Milord

4. Expliquez-lui le concept de passer au suivant

À quatre ans, votre enfant est tout à fait capable de comprendre le concept de passer ses jouets au suivant, poursuit Mme Gourde-Bureau. Dites-lui qu’ils seront donnés à des gens qui en ont peu, soit parce que ce sont de nouveaux arrivants ou des personnes démunies. En encourageant votre enfant à conserver seulement les jouets qu’il utilise encore, vous introduisez déjà chez lui le concept du zéro déchet. Mme Gourde-Bureau vous encourage aussi à visiter les friperies ou à consulter des réseaux sociaux où se trouvent plusieurs groupes d’échanges de vêtements d’enfants. [Non seulement] ça va vous permettre d’économiser de l’argent, mais ça va donner une seconde vie à des vêtements usagés.

Des blocs Lego multicolores en vrac.

Faire don de ses vieux jouets, au lieu de les jeter, est un bel exemple de récupération.

Photo : Radio-Canada / Marie-Maude Pontbriand

5. Dès leur plus jeune âge, encouragez-les à jouer dehors

Prendre une marche dehors, observer les oiseaux, regarder les écureuils qui se promènent en ville permet à votre enfant de constater à quel point c’est important d’avoir une démarche zéro déchet, avance Chloé Gourde-Bureau. Il y a des études qui ont prouvé que plus un enfant est en contact avec la nature, plus cet enfant va vouloir protéger l’environnement qui l’entoure. Donc, le mot d’ordre est de les sortir le plus souvent possible!

Lors d’une chasse au trésor au parc national des Grands Jardins, Arthur L’aventurier dévoile aux enfants la vie secrète des fourmis. Les aventuriers expérimentent la force du travail d’équipe. Ils découvrent les secrets des fourmis et un magnifique trésor de la nature.

Trois enfants intrigués par l'environnement qui les entoure.

Photo : Gregg Productions

En fin de compte, initier son enfant au zéro déchet c’est avant tout lui donner l’exemple, prendre le temps de lui expliquer le concept et, bien entendu, l’impliquer dans sa démarche. 

Les chroniques de l’auteure Chloé Gourde-Bureau (Nouvelle fenêtre) sont diffusées toutes les semaines à l’émission Tout inclus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !