•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Controverse à Saint-Laurent au sujet du nom d'un centre de logement pour aînés métis

Un panneau annonçant les nouveaux logements.

Le site des nouveaux logements pour aînés de la Fédération métisse du Manitoba.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À Saint-Laurent au Manitoba, le nom d’un nouveau foyer pour personnes âgées de la Fédération métisse du Manitoba fait débat. Certains résidents regrettent que le nom de l’établissement n’honore qu’un seul des vétérans métis de la communauté.

Mercredi, les travailleurs mettaient les touches finales au foyer pour personnes âgées Frank Bruce qui regroupe 9 logements pour aînés à faible revenu. Mais le nom de ce nouvel établissement dévoilé il y a trois semaines ne fait pas l’unanimité.

Le foyer a été baptisé Frank Bruce du nom d’un vétéran métis local. Mais pour plusieurs résidents, il aurait fallu honorer tous les vétérans de Saint-Laurent et non un seul.

Darlene Coutu McKay fait partie des mécontents. Son père a servi pendant la Seconde Guerre mondiale et a été capturé à Dieppe.

Je sais qu’il y en a beaucoup d’autres dans la communauté, il y a au-dessus 200 vétérans qui sont revenus et il y en a beaucoup qui sont morts à la guerre , explique-t-elle.

Je pense que nommer cette place après un vétéran c’est pas juste, je pense que nous devrions le nommer après tous les vétérans dans la communauté, poursuit-elle.

Une pétition a été lancée demandant que le foyer soit renommé Complexe de Vétérans des Métis de Saint-Laurent. Jusqu'à maintenant elle a recueilli plus de 200 signatures.

Ben Allard est à l’origine de cette action. Lorsqu’il y a 200 autres personnes, il pourrait y avoir eu un vote, les habitants auraient pu suggérer des noms, il y aurait eu moyen de prendre la décision avec l’apport de la communauté , affirme-t-il.

Il espère faire parvenir la pétition au président de la fédération métisse, David Chartrand, pour lui faire prendre conscience des préoccupations des résidents de Saint-Laurent

Si le président n’accepte pas de changer le nom de l’établissement, Ben Allard soutient que plusieurs personnes sont prêtes à organiser une manifestation lors de l’inauguration officielle du Centre prévue lundi, afin de se faire entendre.

La MMF a indiqué que personne n’était disponible pour une entrevue à ce sujet mercredi.

Avec les informations de Mohamed-Amin Kehel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !