•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux divisions scolaires n’offriront pas le programme d’immersion française en ligne

D’autres divisions scolaires n’ont pas encore dévoilé leur décision à cet effet.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une fillette fait des devoirs

À l'école La Mennais, à Montréal, les enseignants ont établi en quelques jours une nouvelle routine en ligne pour leurs élèves.

Photo : getty images/istockphoto / hedgehog94

Radio-Canada

Deux divisions scolaires ne prévoient pas offrir d'options d’apprentissage en ligne à leurs élèves du primaire inscrits dans un programme d'immersion française, malgré la pandémie de COVID-19. D'autres divisions n'ont pas encore pris de décision quant à cette possibilité.

La Division scolaire des écoles catholiques de Regina fait partie de celles qui n’en offriront pas. C’est en raison de l’aspect d’immersion, explique la coordonnatrice des médias et des communications, Twylla West.

Si on ne peut pas vraiment s'immerger dans la langue, ce n’est pas la même chose. Nous cherchons des façons d’aider les élèves qui doivent être aidés grâce aux cours en ligne, en ajoutant du temps de conversation en français avec eux, mais ce ne sera pas la même chose, ajoute-t-elle.

Mme West apporte toutefois une précision. La division scolaire offrira des cours d’immersion française aux élèves du secondaire. Donc, même si nous offrons une option en ligne aux élèves d’immersion française, nous ne pouvons pas vraiment offrir l’immersion en ligne à l’heure actuelle.

Même son de cloche du côté de la Division scolaire des écoles catholiques du Grand Saskatoon, qui affirme ne pas être en mesure d’offrir des cours d’immersion en français en ligne pour les élèves du primaire.

Avec l’apprentissage à la maison, cela enlève aussi l’immersion, ce qui fait qu’il est très difficile pour les élèves, particulièrement les jeunes élèves, d'apprendre la langue s’ils ne sont pas capables de l’entendre et de la parler dans un contexte physique et immersif, précise Derrick Kunz, consultant en communication à la division scolaire.

Il ajoute que des cours en français en ligne seront toutefois offerts pour les écoles secondaires.

Une décision en cours de délibération

Certaines divisions scolaires de la Saskatchewan n’ont pas encore décidé si elles offriront une version de leur programme d’immersion française ou des cours du programme en ligne aux élèves à la rentrée.

La Division scolaire des écoles publiques de Saskatoon pourrait aller de l’avant selon l’intérêt des familles et des élèves pour ce type d’apprentissage.

Nous allons demander aux familles intéressées de remplir un formulaire d’inscription à notre Centre d’apprentissage en ligne où elles pourront exprimer leur intérêt pour la programmation en français. À partir de là, nous pouvons évaluer la demande et examiner la dotation, explique Veronica Baker, directrice générale des communications et du marketing.

D’ici la fin de la semaine, nous communiquerons plus de renseignements sur la réouverture, y compris sur l’apprentissage en ligne, aux familles des élèves, souligne-t-elle.

La Division scolaire des écoles publiques de Regina dit ne pas être en mesure de donner une réponse définitive pour le moment et espère pouvoir dévoiler plus de détails sur son plan la semaine prochaine.

La Division scolaire de Prairie Valley est toujours en train de mettre au point son plan pour offrir des options d’apprentissage en ligne à la rentrée des classes.

Questionné par Radio-Canada, la section saskatchewanaise de l'organisme Canadian Parents for French affirme ne pas avoir eu vent d’inquiétudes de la part de parents, dont les enfants sont inscrits en immersion française, en ce qui concerne l'offre du programme en ligne.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !