•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Archives de la Saskatchewan : le passé remis au goût du jour à Regina

Nadine Charabin pose devant une étagère.

Le nouveau centre des archives provinciales a été inauguré lundi, à Regina.

Photo : Radio-Canada / Ethan Williams

Radio-Canada

Depuis lundi, le tout nouveau centre des archives provinciales de la Saskatchewan est ouvert au grand public.

Après de longs mois de travaux pour rénover le bâtiment, les services des archives de toute la province se sont installés dans un tout nouveau local au 2440 de la rue Broad, à Regina, partageant ainsi le même bâtiment que Radio-Canada.

La salle de lecture du nouveau centre est ouverte depuis lundi pour les visiteurs. Toutefois, il faut prendre rendez-vous pour pouvoir consulter les documents qui y sont déposés.

Deux femmes discutent dans la salle de lecture.

Les amateurs d'histoire peuvent utiliser la salle de lecture sur rendez-vous seulement.

Photo : Radio-Canada / Ethan Williams

Les services de référence sont mis à la disposition de tout amateur de généalogie, de politique gouvernementale, de l’histoire du peuplement de la province ou encore des droits de l'homme.

Le nouveau centre a un avantage important selon la directrice du service d’archives de la province, Nadine Charabin, puisque toute la documentation se retrouve désormais sous le même toit.

Nadine Charabin devant un poste de travail.

Les archives provinciales sont désormais centralisées à Regina.

Photo : Radio-Canada / Ethan Williams

Auparavant, nous avions plusieurs succursales et il y avait beaucoup de documents qui voyageaient, se souvient Mme Charabin. Cela prenait beaucoup de temps et la documentation pouvait se détériorer, ou même se perdre.

La décision de regrouper les archives dans un seul et même bâtiment a été prise en novembre 2018. Les préparatifs, quant à eux, ont débuté au printemps 2019.

Une étagère remplie de livres.

La taille et le format de la documentation archivée peuvent varier.

Photo : Radio-Canada / Ethan Williams

Même si la salle de lecture est ouverte, le déménagement se poursuivra lors des prochains mois. Les documents d'archives sont uniques en leur genre et ils se présentent sous des formes et des tailles très variées, explique Nadine Charabin. Nous avons dû faire attention pour préparer le déménagement.

Plus de 100 000 boîtes seront déplacées et notées dans l'inventaire au cours de l'été et de l'automne.

Nadine Charabin, directrice du service d'archives de la province

Et pour s’y retrouver, les déménageurs ont dû identifier chacune des boîtes avec un numéro de suivi. Lorsque nous avons engagé les déménageurs, c'était un des critères : tout devait se déplacer dans l'ordre, sinon, essayer de retrouver un document plus tard revenait à chercher une aiguille dans une botte de foin, rappelle la directrice.

La pandémie a toutefois compliqué le travail de la quarantaine d’employés du centre puisque le personnel a dû prendre des précautions supplémentaires. Désormais, la salle de lecture peut accueillir les visiteurs sans danger, estime celle qui est à la tête des archives.

Affiches incitant à respecter la distanciation physique dans le centre des archives.

Tout est mis en place pour respecter la distanciation physique en ce temps de pandémie.

Photo : Radio-Canada / Ethan Williams

Les postes de travail sont à une distance appropriée les uns des autres, de sorte qu'il n'y a pas de risque de s'asseoir trop près de quelqu'un dans la salle de lecture, soutien Nadine Charabin. Nous avons l'impression d'avoir mis en place de nombreuses mesures qui assureront la sécurité de tout le monde.

Avec tous ces chamboulements, les employés du centre des archives provinciales en avaient oublié le 75e anniversaire du service des archives. Quoi de mieux qu’un nouveau site pour les archives comme cadeau pour célébrer nos 75 ans, s'enthousiasme Mme Charabin.

Il est possible de prendre rendez-vous entre 10 h à 16 h du lundi au vendredi. Pour réserver, il suffit de téléphoner au 306-787-4068.

Avec les informations d'Ethan Williams

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !