•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Microsoft de retour sur le marché des téléphones avec l’appareil pliable Surface Duo

Une personne tient le téléphone pliable Surface Duo, ouvert.

Le Surface Duo se présente comme un téléphone pliable, composé de deux écrans qu'il est possible d'utiliser de manière indépendante ou simultanée.

Photo : Microsoft.com

Agence France-Presse

Microsoft a annoncé mercredi la date de lancement de son téléphone intelligent à double écran, le Surface Duo, lequel marque pour le géant américain une nouvelle tentative d'incursion dans le marché de la téléphonie mobile.

Le Surface Duo sera commercialisé aux États-Unis – dans les magasins et sur Internet – le 10 septembre, au prix de départ de 1399 dollars américains (1860 dollars canadiens). Un porte-parole de Microsoft a confirmé au site spécialisé MobileSyrup (Nouvelle fenêtre) que le lancement est prévu pour plus tard dans d’autres pays.

Annoncé en octobre dernier, le Surface Duo se présente comme un téléphone pliable, composé de deux écrans qu'il est possible d'utiliser de manière indépendante ou simultanée.

Tout comme l'utilisation de deux consoles sur votre bureau, le fait d'avoir deux écrans distincts vous permet d'ouvrir deux applications côte à côte, de croiser les informations et de faire glisser et déplacer sans effort les images, les textes et les dossiers entre les écrans, affirme Panos Panay, responsable des produits à Microsoft, dans un billet de blogue.

Chaque écran a une taille d'environ 13 centimètres (en diagonale). Une fois le téléphone ouvert, le double écran mesure près de 22 centimètres.

Samsung, Huawei, LG et d'autres marques proposent déjà des appareils pliables.

Le Surface Duo fonctionne grâce au système d'exploitation Android de Google, ce qui permet d'accéder à l'ensemble des applications du magasin Google Play. Certaines d'entre elles bénéficieront de fonctionnalités spécifiques au Surface Duo.

Microsoft a délaissé le marché des téléphones intelligents il y a plusieurs années, après avoir été supplanté par ses rivaux Apple et Google, qui possèdent chacun de puissants systèmes d'exploitation mobiles (iOS et Android).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !