•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Université Laurentienne suspend les inscriptions à 17 programmes

Des étudiants marchent vers l'entrée du bâtiment.

L’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne se dit choquée de cette décision.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Radio-Canada

L’Université Laurentienne n'acceptera plus les nouvelles inscriptions pour 17 programmes, dont 9 en français, dès la session d'automne. L’établissement a confirmé la nouvelle mercredi.

Cet article a été modifié pour apporter des précisions à la liste des programmes affectés, dont le nombre total de ceux en français.

Après plusieurs années de débats et de discussions, l’Université Laurentienne suspendra les admissions à 13 unités avec des programmes ou modules d’inscription très faibles, afin d’assurer une gestion financière responsable de l’Université, a déclaré le recteur, Robert Haché.

Tout ajustement au portefeuille de programmes de la Laurentienne permettra de réaffecter des ressources afin que nous puissions offrir une éducation et une expérience étudiante de qualité à tous nos étudiants.

Une citation de :Robert Haché, recteur de l'Université Laurentienne

Le recteur explique que certains programmes seront réorganisés et regroupés.

M. Haché indique par ailleurs que l'annonce de la décision, faite à quelques semaines de la rentrée, a été retardée en partie à cause de la COVID-19, car l'Université avait d'autres dossiers à régler.

Programmes pour lesquels les inscriptions sont suspendues

  • Études de l’environnement (français)
  • Environnement durable - spécialisation (français)
  • Mathématiques - spécialisation, concentration (français)
  • Musique - baccalauréat, spécialisation (anglais)
  • Langues modernes - majeure en italien
  • Théâtre - spécialisation (français)
  • Géographie - spécialisation (français et anglais)
  • Archéologie - spécialisation, majeure, concentration (anglais)
  • Baccalauréat en administration des affaires - ressources humaines (français), gestion internationale (anglais), entreprenariat (anglais)
  • Maîtrise en kinésie humaine (français)
  • Baccalauréat en éducation physique et santé - leadership : activités physiques de plein air (français)
  • Anthropologie - spécialisation, majeure, concentration (anglais)

À la suite de la publication de cet article, l'Université Laurentienne a contacté Radio-Canada pour préciser que tous les programmes de théâtre, de musique et de géographie n'étaient pas affectés.

Les étudiantes et étudiants déjà inscrits à ces programmes pourront terminer leurs études, et les professeurs ne perdront pas leur emploi.

Alain Doom, le directeur du programme de théâtre, précise que les cours et activités communautaires se poursuivent normalement. Aucune activité en théâtre n'est affectée en cette année festive du 50e anniversaire du Théâtre du Nouvel-Ontario.

L’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL) indique avoir été mise au courant de la décision le 30 juillet.

Cela a été un choc, ainsi qu’une déception, compte tenu de notre position selon laquelle de telles décisions devraient être du ressort du Sénat, a indiqué le comité de direction de l’APPUL dans une lettre envoyée à ses membres le 10 août.

Jean-Charles Cachon, secrétaire-trésorier de l'APPUL, souligne que la suspension de l'inscription des programmes en touche d'autres, car les programmes sont interreliés.

Le fait de couper un certain nombre de programmes qui va affecter l'ensemble de l'université exigerait que l'on fasse une réflexion sur l'ensemble de l'offre de l'université, plutôt que de découper en petits morceaux.

Une citation de :Jean-Charles Cachon, secrétaire-trésorier de l’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne

Le syndicat a déjà contacté l'Association canadienne des professeures et professeurs d'université ainsi que des conseillers juridiques afin de trouver des moyens de faire annuler cette décision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !