•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Outaouais presque absente du Passeport Attraits

Un jeune homme file, sourire aux lèvres, sur une tyrolienne entre les arbres.

Le parcours aérien Arbraska Laflèche à Val-des-Monts est l'une des seules entreprises de la région à avoir participé à cette initiative.

Photo : Gracieuseté de Tourisme Outaouais

Radio-Canada

Les entreprises touristiques de l'Outaouais brillent par leur absence dans une initiative gouvernementale sur le web qui vise à attirer les visiteurs dans les régions du Québec.

Les passeports attraits ont été lancés en grande pompe par la ministre du Tourisme Caroline Proulx, au début de l'été et offre des rabais chez une foule d’entreprises, répertoriées par région.

En Outaouais, très peu d'attraits touristiques à rabais sont offerts aux touristes, comparativement à ailleurs en province. En Montérégie par exemple, on trouve une vingtaine de destination ou activités. Pour l’Outaouais, le site présenté par Tourisme Québec n’offre que 2 choix.

Une trentaine sont disponibles en Estrie, une vingtaine dans Charlevoix et une trentaine d'autres dans les Laurentides.

Le maire de la Municipalité de Ripon déplore le fait que le Parc des Montagnes Noires ne fasse pas partie du répertoire.

Je pense qu’on aurait eu besoin de plus de détails, malheureusement, je ne me souviens pas même si on a eu une invitation pour participer à ce lancement-là et si on l’a eue, ça a peut-être tombé dans un mauvais moment.

Luc Desjardins, maire de la Municipalité de Ripon
Luc Desjardins devant des montagnes.

Le maire de Ripon, Luc Desjardins, aurait aimé que le Parc des Montagnes Noires fasse partie du répertoire de Passeport Attraits.

Photo : Radio-Canada

Je pense que le Parc des Montagnes Noires à Ripon est quelque chose de bien important pour la région. Il y’a beaucoup de vélo qui se fait, beaucoup de marche, beaucoup de participation malgré la COVID-19. [...] On s’en vient avec une belle installation et je pense que ça aurait été un gros plus pour la municipalité, pour le Parc des Montagnes noires et pour les citoyens aussi, ajoute M. Desjardins.

Pas d'inquiétude chez Tourisme Outaouais

Selon Tourisme Outaouais, c’était aux entreprises de présenter leurs forfaits à Tourisme Québec pour qu’ils soient répertoriés sur le site web. 

Une des lectures qu’on peut faire c’est que les entreprises de l'Outaouais, ont un achalandage qui leur convient [...] et semble qu’ils ont un nombre de visiteurs qui fait en sorte qu’ils ne vont pas se tourner vers les forfaits, parce que l'achalandage et le volume leur convient à l’heure actuelle.

France Bélisle, présidente-directrice générale, Tourisme Outaouais
La directrice générale de Tourisme Outaouais, France Bélisle, est souriante lors d'une entrevue.

France Bélisle, présidente-directrice générale de Tourisme Outaouais.

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Mme Bélisle se dit peu préoccupée par l’absence des commerces dans ce répertoire web puisque ça va bien en ce moment.

S’il y avait un enjeu d'achalandage en Outaouais, la situation me préoccuperait, ce qui n'est pas le cas à l’heure actuelle, la majorité des attraits fonctionnent très bien, conclut-elle.

Ça ne donne pas beaucoup de notoriété à l'Outaouais, ça ne donne pas une mauvaise image, pas du tout, mais y’a décidément un manque de visibilité, ce qui est bien dommage. Il y a des gens qui savaient que ça existait et d'autres qui ne le savaient pas.

Benoit Duguay, département d'études urbaines et touristiques, Université du Québec à Montréal

Selon le professeur Duguay, l’équipe de la plateforme web Bonjour Québec, devrait informer davantage les entrepreneurs québécois pour que les régions soient desservies de façon équitable dans le répertoire.

Le parc Arbraska Laflèche est l'une des seules entreprises de la région à avoir participé à cette initiative.

C’était important pour nous de participer à cette initiative qui offre une opportunité pour les visiteurs de profiter autrement de leurs vacances.

Meriem Megouar, porte-parole, Arbraska Laflèche

Les clients qui utilisent le Passeport Attraits peuvent bénéficier d’un rabais de 20% sur leur aventure en plein air. Selon Mme Megouar, l’initiative touristique permet d’attirer une nouvelle clientèle dans le site de la région.

Dans un courriel envoyé mercredi, la coordonnatrice des affaires publiques et des stratégies de Tourisme Québec, Virginie Rompré écrit le programme Passeports Attraits facilite le maillage entre les entreprises touristiques dotées d’un site transactionnel et les PME ne disposant pas de cette technologie, permettant ainsi à ces dernières de bénéficier pleinement du programme

Le Ministère est conscient que le nombre limité de passeports dans certaines régions peut être lié à la difficulté de trouver un attrait leader ayant un site Internet transactionnel (billetterie en ligne), écrit Mme Rompré.

Elle ajoute que le Ministère du Tourisme met à la disposition des entreprises une aide financière pour les aider à offrir leurs produits en ligne.

Avec les informations de Jérôme Bergeron.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !