•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ford laisse entendre qu'il y aura une annonce sur la rentrée, sans changement au plan

Doug Ford continue de défendre son plan de retour en classe, malgré les critiques.

Le premier ministre Doug Ford marche dans le couloir de l'École secondaire catholique Father Leo J Austin de Whitby.

Le premier ministre Doug Ford maintient le cap, mais laisse entendre qu'il y aura bientôt une annonce au sujet de la rentrée.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Le premier ministre de l'Ontario a déclaré mercredi qu'une annonce sera faite « prochainement » à propos de la rentrée scolaire, alors que des parents d'élèves continuent de manifester leurs inquiétudes quant aux potentiels risques sanitaires.

Interrogé lors d'un point de presse mercredi sur la possibilité de réviser son plan du retour en classe, Doug Ford assure que le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, fera une annonce positive dans les jours qui viennent.

Le gouvernement Ford a annoncé le 30 juillet dernier que les élèves de la maternelle à la 8e année retourneront en classe cinq jours par semaine au sein d'une même cohorte en septembre. La taille des cohortes demeurera similaire à une classe normale.

De nombreux parents s'inquiètent et réclament des cohortes d'élèves réduites à l'élémentaire.

Sans donner plus de détails sur l'annonce, le premier ministre s'est dit flexible, en assurant, comme la veille, écouter les enseignants, les parents et les experts en santé publique. Il rejette toutefois tout changement au plan annoncé.

Nous cherchons toujours à améliorer la qualité des salles de classe dans lesquelles les enfants vont.

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario

Cette déclaration intervient alors que des associations de parents de l'Ontario se sont rassemblées devant Queen's Park mercredi matin pour réclamer plus d'investissements dans la réduction des taille des classes. En reproduisant une salle de classe sur la pelouse, ils ont voulu démontrer que la distanciation sociale est impossible dans le plan du gouvernement.

Doug Ford, qui a répété que le plan de l'Ontario était le meilleur à travers le Canada, a réfuté l'idée de repousser la date de la rentrée scolaire, une mesure est envisagée par la Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !