•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique prévoit une semaine d’adaptation pour la rentrée scolaire

Des élèves à la rentrée scolaire.

La semaine d'orientation donnera plus de temps au personnel et aux élèves pour s'adapter aux nouvelles mesures de santé et de sécurité en place, selon le ministère de l'Éducation.

Photo : AP / Bernd W'stneck

Le ministère de l’Éducation de la Colombie-Britannique précise une fois de plus son plan de rentrée scolaire et annonce une semaine d'orientation du 8 au 11 septembre avec un retour progressif des élèves.

L’objectif est d'accorder plus de temps au personnel et aux élèves pour s'adapter aux nouvelles mesures de santé et de sécurité en place, lit-on dans un communiqué.

Mardi, M. Fleming a laissé entendre que la rentrée des jeunes dans les écoles britanno-colombiennes pourrait être retardée et que des discussions avec les différents acteurs du milieu avaient lieu en ce sens.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Rentrée le 8 septembre pour le corps enseignant

Dès le 8 septembre, les membres du personnel seront conviés à des rencontres avec le comité mixte de santé et de sécurité de leur école pour revoir les consignes mises à jour par l'agence de santé publique.

Cela permettra aux enseignants et au personnel de s'adapter à leurs nouvelles routines, de finaliser les plans des groupes d'apprentissage, de revoir les protocoles de santé et de sécurité et de confirmer les plans de cours qui correspondent à la nouvelle norme dans les écoles, indique le communiqué.

Rob Fleming parle aux médias devant la bibliothèque de l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique.

Les écoles auront une apparence différente en septembre, rappelle le ministre de l'Éducation, Rob Fleming.

Photo : Radio-Canada / Mike McArthur

Rentrée sur plusieurs jours pour les élèves

Pour leur part, les élèves reprendront les cours de manière progressive au plus tard le 10 septembre et pourront ainsi notamment se familiariser avec la nouvelle apparence de leur salle de classe.

Toutefois, il revient à chaque commission scolaire de gérer le retour des élèves et de mettre en oeuvre les détails de l'orientation, a expliqué le ministre de l'Éducation, Rob Fleming, aux journalistes. 

Le personnel, les élèves et les parents ont besoin de temps pour s'adapter aux nouvelles procédures de santé et de sécurité, note-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !