•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 nouveaux centres d’évaluation de la COVID-19 pourraient voir le jour à Ottawa

Des gens font la file sous des tentes à l'aréna Brewer à Ottawa.

Plusieurs personnes ont dû faire la file au cours des dernières semaines au centre de dépistage COVID-19 à l'aréna Brewer, à Ottawa

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Radio-Canada

Après avoir reçu des plaintes concernant le temps d’attente pour subir un test de dépistage à la COVID-19, les autorités de la santé publique d’Ottawa ont indiqué qu’un nouveau centre d’évaluation pourrait ouvrir d’ici la fin du mois.

À l’heure actuelle, le public peut visiter l’un des trois sites, dont l’aréna Brewer. Plusieurs se sont plaints d’avoir dû attendre en file pendant de longues heures pour se faire dépister.

Nous faisons ce que nous pouvons, et nous continuerons de nous efforcer d’en faire plus pour réduire ces temps d’attente, a souligné le vice-président de l’innovation et de la qualité à l’Hôpital d’Ottawa, Dr Alan Forster.

Des plans sont élaborés pour qu’un nouveau centre d’évaluation ainsi qu’un centre de service au volant voient le jour. Les gens vont essentiellement arriver en voiture, ils vont avoir un test et ensuite ils partiront, a expliqué Dr Forster.

À l’émission de CBC, Ottawa Morning mercredi, le médecin a déclaré qu’un tel site pourrait ouvrir bientôt. Un emplacement n’a pas encore été trouvé, a dit le vice-président, mais les autorités recherchent un grand espace de stationnement dans une partie de la ville où il n’y a pas de centre de dépistage.

Ce format pourrait être utile lorsque les températures chuteront cet hiver. La santé publique espère mettre en place le premier de ces nouveaux centres d’évaluation avant la rentrée scolaire.

Un plan pour doubler la capacité

En plus d’avoir davantage de sites pour le dépistage, les autorités de santé poursuivent leur travail pour augmenter le personnel et le nombre de tests dans les centres actuels.

Nous allons devoir augmenter les sites de dépistage, mais aussi augmenter les heures d’activité pour nos sites existants, a dit Dr Forster.

Si les autorités de santé de la ville n'avaient aucune capacité de dépistage en début d'année, les centres peuvent maintenant effectuer jusqu’à 3000 tests par jour, selon M. Forster.

Selon le médecin, le plan des autorités prévoit de doubler la capacité de tests d’ici la fin de l’automne.

Les autorités de santé envisagent également de rationaliser le processus de dépistage en supprimant une évaluation médicale pour ceux qui n’en ont pas besoin.

Les gens qui se font dépister n’ont pas des symptômes ou n’ont pas besoin du dépistage, mais veulent simplement faire le test, a souligné Dr Forster.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !