•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moncton demande de limiter la consommation d’eau

Un homme remplit un verre d'eau d'un robinet.

Les résidents de Moncton, Dieppe et Riverview sont priés de limiter leur consommation d'eau aux fins essentiels.

Photo : Autre banques d'images / Guy R. Leblanc

Radio-Canada

Le réservoir d’eau potable de la région de Moncton risque de connaître une éclosion d’algues bleu-vert, selon les autorités municipales qui demandent aux résidents de ne consommer l’eau que pour des activités essentielles, par mesure de précaution.

Pour le moment, l’eau est saine pour la consommation comme pour le bain, la lessive et la cuisson. Nous espérons tous qu’il continuera d’en être ainsi. Il faut donc cesser, jusqu’à avis contraire, toutes les activités non essentielles liées à l’eau, explique le directeur général des services d’ingénierie et d’environnement de la Ville de Moncton, Jack MacDonald, cité dans un communiqué.

Moncton demande aux résidents d'éviter le gaspillage d’eau :

  • ne pas laver les voitures ou l’entrée ni arroser les pelouses et les jardins avec l’eau potable (il faut plutôt recueillir les eaux de pluie pour cela);
  • ne pas laisser couler l’eau du robinet en se brossant les dents ou en se rasant;
  • ne démarrer le lave-vaisselle et la machine à laver que si ces appareils sont pleins.

Moncton espère que ces mesures de conservation de l’eau réduisent le risque d’une éclosion d’algues bleu‑vert et diminuent son ampleur si elle se produit.

Le risque d’éclosion est fort dans le réservoir du chemin Tower, qui alimente en eau le réservoir principal de Turtle Creek, indique la Municipalité. Le réservoir principal fournit de l’eau potable aux résidents de Moncton, Dieppe et Riverview.

Quand le niveau baisse dans un réservoir, la température de l’eau augmente au soleil ainsi que la concentration de nutriments. Par conséquent, le risque d’apparition d’algues bleu-vert augmente. La température de l’eau du réservoir a augmenté d’environ quatre degrés comparativement à la moyenne et elle atteint à l'heure actuelle 25 degrés Celsius, précisent les autorités municipales.

Les algues bleu-vert

Les algues sont des micro-organismes naturellement présents dans l’eau douce et dans l’eau salée, expliquent les autorités municipales.

Dans certaines conditions (température de l’eau élevée, fortes charges en nutriments et autres facteurs), les algues bleu-vert peuvent rapidement proliférer. Ces éclosions peuvent produire elles‑mêmes des toxines nocives.

Des algues bleu-vert sont apparues dans le réservoir en 2017. L'été cette année-là était aussi chaud et sec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !