•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Municipalité des Îles-de-la-Madeleine demande l’accès gratuit au Ivan-Quinn

Le traversier.

Le traversier Ivan-Quinn aux Îles-de-la-Madeleine

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

La Municipalité des Îles-de-la-Madeleine demande à la Société des traversiers du Québec (STQ) de pouvoir utiliser gratuitement le traversier Ivan-Quinn qui relie l'île d'Entrée à Cap-aux-Meules.

Le conseil municipal souhaite obtenir la gratuité totale et complète ainsi qu'un accès prioritaire au traversier, autant pour le transport de machineries que des employés municipaux.

La Municipalité fait cette requête quelques jours après que la Société eut accepté d'accorder des places prioritaires aux habitants de l'île d'Entrée.

Jonathan Lapierre déplore que la Municipalité doive débourser des milliers de dollars chaque année en droits de passage à la Société des traversiers du Québec.

Lorsque que, par exemple, on doit sortir des véhicules hors d'usage de l'île d'Entrée, à chaque fois ce sont des prix exorbitants qui sont facturés à la Municipalité.

Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine

Lorsque nos équipes techniques doivent se rendre à l'île d'Entrée, poursuit M. Lapierre, il faut réserver et il faut qu'il y ait de la place. Et la fenêtre qu'on a pour faire des travaux est assez limitée. Si la STQ a une belle ouverture pour que finalement, la priorité soit aux résidents des Îles et de l'île d'Entrée, on ne peut pas faire autrement que de sauter sur l'occasion.

Des champs  sur l'île d'Entrée.

L'île d'Entrée, aux Îles-de-la-Madeleine

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Le maire note que d'importants travaux sont prévus l'an prochain à l'île d'Entrée pour contrer l'érosion des berges, protéger des routes municipales et nettoyer un ancien dépotoir. Il évalue que les coûts liés à l'utilisation du traversier Ivan-Quinn pourraient se chiffrer à plusieurs dizaines de milliers de dollars en 2021.

Pour sa part, la STQ indique qu'elle n'a pas reçu de demande de la part de la Municipalité. Elle s'abstient donc de commenter. Toutefois, son porte-parole, Bruno Verreault, a fait savoir que si l'organisation recevait une demande, elle allait l'analyser et donner une réponse. Jonathan Lapierre a indiqué qu'il ne tarderait pas à acheminer sa requête.

Avec les informations d’Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !