•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vitesse : un problème à Jonquière

Des voitures de police et un périmètre

Un accident a coûté la vie à une automobiliste sur la rue Saint-Pierre.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Marie-Michèle Bourassa

La vitesse était l’un des sujets principaux à la séance du conseil d’arrondissement de Jonquière mardi soir. Le dossier de la rue Saint-Pierre a entre autres été longuement discuté.

Une demande d’analyse de trafic a été faite concernant la signalisation et la vitesse sur la rue Saint-Pierre, où un accident mortel a eu lieu il y a deux semaines. Deux voitures ont fait un face-à-face. La limite de vitesse y est présentement de 50 km/h.

Des élus assis autour de tables dans le respect de la distanciation sociale.

Les élus de l'arrondissement de Jonquière se sont réunis à la salle Pierrette-Gaudreault.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Plusieurs solutions sont analysées pour diminuer la vitesse, mais rien n’est encore décidé. C’est sûr et certain qu’on va poser des actions, affirme le conseiller responsable du secteur, Michel Thiffault.

La présidente de l’arrondissement de Jonquière, Julie Dufour, a indiqué que les meilleurs scénarios possible seront analysés pour remédier au problème de la rue Saint-Pierre. Durant la période d’interventions du public, un résident du quartier a proposé la mise en place de trois panneaux arrêts pour freiner les automobilistes.

Lors de l’assemblée du conseil municipal de lundi passé, deux résidents du secteur avaient fait part de leurs inquiétudes en raison de cet accident. M. Thiffault avait également reçu plusieurs messages et courriels de la part de citoyens concernant la vitesse sur cette rue de Jonquière.

Une demande d’analyse a également été soumise pour modifier la vitesse sur la rue des Chênes à Shipshaw. La limite y est présentement de 70 km/h. Les citoyens demandent à ce qu'elle soit diminuée à 50 km/h.

Selon Julie Dufour, le conseil reçoit présentement beaucoup de demandes concernant des problèmes reliés à la circulation automobile dans l'arrondissement de Jonquière.

Les radars photo comme solution

Pour le conseiller Jean-Marc Crevier, la meilleure solution serait l’installation de radars photo à divers endroits dans l’arrondissement. Il y a des villes qui l’utilisent et ça donne des bon résultats, estime M. Crevier.

L’installation de radars photo est une solution sur laquelle la commission de la sécurité publique de Saguenay travaille depuis plusieurs années, selon son président, Kevin Armstrong. Québec en avait installé temporairement dans certaines régions pour un projet pilote. Le gouvernement aurait maintenant une ouverture concernant une mise en place plus sérieuse. Je pense que c’est une solution qui pourrait être fort intéressante pour les feux rouges et la vitesse, indique M. Armstrong.

Le conseiller a ajouté qu’un comité ad hoc devrait être créé pour remédier au problème de la vitesse à Saguenay.

Un nouveau parc à Arvida

Un parc en cours d'aménagement avec de la machinerie.

Le parc des Vétérans est en cours d'aménagement sur le boulevard Mellon, à Arvida, non loin du Théâtre Palace.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Un nouveau parc verra le jour à Arvida. Le parc des Vétérans est en cours d'aménagement au coin de la rue Edison et du boulevard Mellon. Pour le conseiller responsable du secteur, Carl Dufour, c’est une manière de commémorer l’effort d’Arvida durant la Seconde Guerre mondiale.

Je pense que c’est une commémoration pour Arvida, la Légion canadienne, les anciens combattants, estime M. Dufour. Durant la Deuxième Guerre mondiale, Arvida a été très très impliquée avec 90 % de l’aluminium qui était fabriqué et envoyé au Commonwealth pour la fabrication des avions. Donc, je pense qu’on a eu des efforts de guerre significatifs.

Une cérémonie d’ouverture aura lieu le 2 septembre, une date qui concorde avec la capitulation du Japon en 1945 et qui met fin à la Seconde Guerre mondiale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !