•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des parents et des élèves rassurés à l’approche d’une rentrée scolaire unique

Un enfant porte un masque sur le visage. Il marche et a un sac à dos.

Le fait que le nombre de cas de COVID-19 soit demeuré relativement bas sur la Côte-Nord atténue l’inquiétude des parents.

Photo : Reuters / Leonhard Foeger

Radio-Canada

Des élèves et des parents se disent rassurés par le plan de rentrée scolaire présenté par Québec.

Depuis qu'on est en confinement, je me rends compte que j'aimais beaucoup l'école. Puis, sérieusement, si on fait tous un peu attention, on pourrait avoir l'école pendant toute l'année, souhaite Zachary Huard-Tremblay, 13 ans, qui attend impatiemment de retourner à l’école.

Parents et jeunes ont suivi avec attention les annonces du ministre de l'Éducation lundi. C'est surtout le protocole à suivre en cas d'éclosion dans une école et le port du masque à compter de la cinquième année du primaire qui semble avoir retenu l'attention des familles.

Les parents à qui Radio-Canada a parlé se sont dits soulagés et prêts à ce retour en classe qui sera complètement différent des précédents.

Le fait que le nombre de cas de COVID-19 soit demeuré relativement bas sur la Côte-Nord depuis le début de la pandémie atténue leur l’inquiétude.

Certains considèrent aussi que les enfants sont plus heureux et qu'ils progressent davantage lorsqu'ils vont à l'école. C’est du moins l’opinion de Brigitte Truchon, la grand-mère de trois enfants.

C'est sûr que les parents et nous, on est inquiets un peu. Mais j'ai vraiment confiance, parce que je sais que les enfants, ça apprend beaucoup plus vite que les adultes, ça, c'est sûr. Pour eux autres, je suis sûre que ça va être beaucoup plus facile, indique Mme Truchon.

Une femme souriante

Brigitte Truchon

Photo : Radio-Canada

Robert Jean, dont le fils fera son entrée à l’école secondaire Serge-Bouchard de Baie-Comeau, a également confiance.

Il va y avoir une certaine distanciation. […] Je pense qu'une fois rendu dans la classe, ils n'auront plus de masques. Bonne chose. Ils vont voir cet automne ce que ça va donner, aller aux Fêtes, peut-être. On va voir comment ça va adonner. J'ai très très confiance, dit le père.

Un père et son fils en entrevue

Robert et Alexis Jean

Photo : Radio-Canada

La rentrée est prévue le 26 août pour les élèves de Baie-Comeau et tous ceux de la Commission scolaire de l'Estuaire.

La Santé publique invite à prudence

De l’autre côté du fleuve, la santé publique du Bas-Saint-Laurent invite les parents d'enfants d'âge scolaire à ne pas les envoyer à l'école s'ils présentent des symptômes de maladie, quels qu'ils soient.

Ça permet donc, en gardant [l'enfant] à la maison 24 heures, d'évaluer si les choses progressent bien ou moins bien et ça permet encore une fois de contacter une infirmière à la ligne COVID-19 pour justement évaluer s'il est pertinent d'avoir recours a un test ou non, explique Sylvain Leduc, directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent.

En toute situation de doute, les parents devraient contacter la ligne info-COVID pour obtenir une opinion éclairée.

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !