•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conditions routières dangereuses à l'ouest du chemin du 3e-Rang-du-Bic

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une partie du chemin du 3e-Rang-du-Bic à Rimouski.

Des citoyens se mobilisent pour dénoncer la détérioration de la partie ouest du chemin du 3e-Rang-du-Bic, à Rimouski.

Photo : Radio-Canada

Jennifer Boudreau

Des citoyens se mobilisent pour dénoncer la détérioration de la partie ouest du chemin du 3e-Rang-du-Bic, à Rimouski. Une pétition a d'ailleurs été lancée pour réclamer la réfection complète de ce tronçon.

Les résidents et les utilisateurs de ce chemin affirment qu'il s'agit d'un secteur endommagé et extrêmement dangereux.

Je ne comprends pas qu'il n'y ait pas d'accident encore!

Raynald Roy, résident du chemin du 3e-Rang-du-Bic

Raynald Roy, l'instigateur de la pétition, circule dans le secteur depuis des dizaines d'années. Il demande à la Ville de Rimouski d'effectuer rapidement la réfection de cette partie du rang, avant qu'un grave accident ne survienne.

Des trous sur le chemin du 3e-Rang-du-Bic à Rimouski.

La pétition sera déposée à la Ville de Rimouski d'ici la fin août.

Photo : Radio-Canada

Il y a des trous et des endroits où le chemin est tellement accidenté qu'on doit passer à côté, dans le sens inverse de la route. L'asphalte lève et des projectiles sont projetés, explique-t-il.

Jadis, il y a avait beaucoup de vélos qui circulaient ici, aujourd'hui, on n'en voit plus parce que c'est trop dangereux. Ils ont peur de se faire assommer, ajoute M. Roy.

Une partie réparée du chemin du 3e-Rang-du-Bic à Rimouski.

Des citoyens se mobilisent pour dénoncer la détérioration de la partie ouest du chemin du 3e-Rang-du-Bic, à Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Jennifer Boudreau

Le maire de Rimouski, Marc Parent, admet que ce tronçon est dans un état pitoyable, mais affirme que sa réfection ne sera pas effectuée cette année.

Il faut comprendre que cette année, à la Ville de Rimouski, c'est 12 millions de dollars qui ont été investis dans la réfection des chemins dans la région. De ce montant, 10 millions ont été investis dans les chemins ruraux, dont presque 7 millions alloués particulièrement pour le secteur du Bic, indique-t-il.

Sans mentionner de date précise, il croit tout de même que la partie ouest du chemin du 3e-Rang-du-Bic devra être éventuellement réparée.

Les priorités ont été mises sur le chemin des Chénard et la partie est du 3e-Rang-du-Bic qui est, bien entendu, beaucoup plus utilisée que la partie ouest, parce que les gens partent normalement de l'ouest pour aller vers le centre-ville, précise-t-il.

La pétition citoyenne sera déposée à la Ville de Rimouski d'ici la fin août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !