•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les téléphones Android deviendront des détecteurs de secousses sismiques

La mascotte d'Android, un petit robot vert avec des antennes, devant le logo de Google.

Google veut utiliser les appareils Android pour détecter des secousses sismiques.

Photo : Reuters / Dado Ruvic

Radio-Canada

Google mettra sur pied un système global de détection des tremblements de terre qui s’appuiera sur les données transmises par les appareils Android partout dans le monde, et il transmettra des avertissements aux personnes pouvant être touchées.

Le géant informatique a lancé la première étape de ce plan, mardi, avec un système d’alertes destiné à la population californienne.

Ce dernier est alimenté par les données de plusieurs centaines de sismomètres installés un peu partout en Californie et a été créé en collaboration avec l’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS), notamment chargé de la surveillance de l’activité sismique au pays et dans le monde.

Lorsqu’un tremblement de terre sera détecté, les propriétaires d’appareils Android qui se trouvent dans la région concernée recevront l'information, au moyen non seulement d'indications au sujet de la force de la secousse, mais aussi de suggestions d’actions à prendre pour se protéger (se mettre au sol, à l’abri sous une table, par exemple).

Un écran de téléphone montre des instructions qui recommandent de se placer au sol, de se cacher sous une table et de s'y accrocher.

Illustration de ce à quoi peut ressembler un avertissement de tremblement de terre envoyé sur un appareil Android.

Photo : Google

La deuxième étape du projet de Google est toutefois bien plus ambitieuse : transformer des millions d’appareils Android dans le monde en autant de petits sismomètres mobiles.

La plupart des téléphones intelligents sont munis d’accéléromètres qui peuvent détecter le mouvement de même que les signes qu’un tremblement de terre se produit. Google compte utiliser ces données pour alimenter un serveur central global de détection de secousses sismiques.

En faisant une recherche sur Google lorsqu’un tremblement de terre est ressenti, il sera alors possible de trouver rapidement des informations et des suggestions de marche à suivre, basées sur les données recueillies.

Ce système devrait être particulièrement utile dans les régions du monde qui n’ont pas un réseau de sismomètres bien développé, par exemple en Californie.

Un système d'alertes rapides peut aider les gens à se préparer à un tremblement de terre, mais les infrastructures pour détecter des séismes et diffuser des alertes à tous et toutes sont coûteuses à déployer, a expliqué dans un billet de blogue (Nouvelle fenêtre) Marc Stogaitis, ingénieur informatique pour Android. Nous y avons vu une occasion pour utiliser Android pour fournir rapidement de l'information utile au sujet des tremblements de terre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !