•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba commande deux fois plus de vaccins contre la grippe

Une seringue de vaccination pénètre un bras.

Un peu plus de 26 % des personnes ont été vaccinées contre la grippe au Manitoba en 2019-2020.

Photo : Radio-Canada / BERT SAVARD

Le Manitoba a décidé de doubler sa commande de vaccins antigrippaux à haute dose pour faire face à la demande prévue et, parallèlement, étend les critères concernant les personnes qui peuvent recevoir le vaccin gratuitement.

Le ministre de la Santé, Cameron Friesen, a annoncé dans un communiqué que le gouvernement avait commandé 21 500 doses de vaccins, comparativement à 11 500 l’an dernier, alors que la province s’attend à ce que le nouveau coronavirus circule aussi parmi la population durant le reste de cette année, en même temps que le virus de la grippe.

Selon le dernier rapport saisonnier provincial de surveillance de la grippe (Nouvelle fenêtre), un peu plus de 26 % de la population manitobaine a été vaccinée contre la maladie en 2019-2020, et 29 personnes sont mortes de la grippe entre septembre 2019 et la mi-mars 2020.

Le Manitoba doit se préparer

L’augmentation du nombre de cas de grippe représente toujours un défi à l’automne, a relevé mardi le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin. Mais cette année, les inquiétudes sont plus importantes en raison de la présence de la COVID-19.

La population manitobaine doit avoir un plan pour une saison qui s’annonce difficile, lorsque la grippe, la COVID-19 et les rhumes vont tous se produire en même temps cet automne, a-t-il déclaré dans le communiqué.

Se faire vacciner est une étape importante qui va aider les personnes et leurs proches à rester en bonne santé.

Plus de monde pourra recevoir gratuitement le vaccin

La province annonce, par ailleurs, qu’elle étend ses critères d’admissibilité à la gratuité du vaccin, habituellement réservée aux plus de 65 ans.

Les résidents des maisons de retraite pourront l'obtenir, tout comme les personnes nouvellement incarcérées ou transférées de prisons fédérales ou de prisons hors de la province.

Il en sera de même pour les bénéficiaires de services de soins à domicile inscrits sur les listes d'attente pour des foyers de soins de longue durée, ceux des Premières Nations ou des communautés éloignées et ceux qui vivent au nord du 53e parallèle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !