•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mégaporcherie : la MRC se prononcera jeudi sur la tenue d’une consultation publique

porc en porcherie

La mégaporcherie pourrait accueillir près de 4000 porcs (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

C’est jeudi que la MRC du Val-Saint-François se prononcera quant à la tenue d’une consultation publique concernant le projet de mégaporcherie dans le Canton de Valcourt.

Le maire du Canton de Valcourt, Patrice Desmarais, fait savoir qu’il ne veut pas se prononcer sur le projet. Il dit néanmoins avoir certaines préoccupations en tant que citoyen, car il habite à environ 600 mètres des futures installations.

Il faut respecter tout le monde dans ça, lance-t-il en entrevue.

Par ailleurs, il s’est engagé lundi soir en séance du conseil municipal à demander la tenue d’une rencontre publique à la MRC.

Le maire en fera la demande formelle jeudi à la MRC du Val-Saint-François, lors d’une réunion.

Rappelons que la MRC mène une consultation publique depuis quelques jours, mais uniquement en ligne. Elle invite les citoyens à faire parvenir leurs préoccupations, par écrit, concernant le projet de construction de deux porcheries qui pourraient accueillir près de 4000 porcs. La consultation se termine aujourd'hui, le 11 août.

De nombreux citoyens inquiets

Des citoyens s’étaient donné rendez-vous à la séance du conseil municipal lundi pour faire valoir leurs inquiétudes quant au projet et réclamer davantage qu’une consultation écrite sur le projet. Ils étaient une quinzaine, selon la citoyenne Louise Labranche qui était présente sur place.

Je suis satisfaite qu’ils (les élus) soient d’accord pour qu’il y ait une consultation publique qui soit faite. Peut-être qu’à partir de là, on va avoir des réponses à nos interrogations, a mentionné Mme Labranche en entrevue à Radio-Canada.

Selon Mme Labranche, la consultation écrite était insuffisante pour ce type de projet. Ça limite bien des gens, ce n’est pas tout le monde qui est à l’aise avec internet, a-t-elle souligné, tout en précisant que selon elle, les citoyens auraient été informés tardivement de la tenue de la consultation. Tout le monde l’a su à la dernière minute, déplore-t-elle.

La municipalité du Canton de Valcourt souhaiterait que les acteurs gouvernementaux impliqués dans l’acceptation de ce type de projet, comme le ministère de l’Environnement, participent à la rencontre publique pour répondre aux questions des citoyens.

La semaine dernière, des citoyens avaient lancé une pétition contre le projet de mégaporcherie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !