•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fille de Robin Williams répond à Eric Trump, qui a publié une vidéo du comédien

La femme prend la pose pour une photo sur le tapis rouge d'un événement mondain.

Zelda Williams, la fille de Robin Williams

Photo : Getty Images / David Livingston

Radio-Canada

L’actrice Zelda Williams, la fille du regretté Robin Williams, s’en est pris au fils de Donald Trump, Eric, qui a publié sur Twitter une vidéo du comédien se moquant de Joe Biden, rival démocrate du président américain.

Il y a toujours de l’excellente comédie par ici, disait Robin Williams dans un spectacle d’humour en 2009. Il y a toujours Joe Biden qui divague.

Joe dit des choses au sujet desquelles même les personnes atteintes du syndrome de la Tourette diraient : "Non. Non! Qu’est-ce qui se passe?" Joe est comme votre oncle qui prend un nouveau médicament et qui n’a pas encore trouvé le bon dosage.

Cet extrait a été mis en ligne sur Twitter par Eric Trump jeudi dernier. Il a commenté qu’il s’agissait d’une attaque sauvage envers l’aspirant démocrate à la présidence.

Zelda Williams a répondu sur Twitter au fils du président américain.

Pendant que nous sortons des souvenirs (pour promouvoir une cause politique), vous devriez voir ce que [mon père] a dit à propos de votre père. Je l’ai fait. Je vous promets, c’est beaucoup plus "sauvage".

Trump est un homme effrayant, avait-il dit dans un spectacle en 2012. Il s’était, entre autres, moqué de ses commentaires au sujet de sa fille, Ivanka, que le président américain a complimenté pour son apparence physique. C’est un homme qui a dit "ma fille est chaude". Même les gens en Arkansas ont pensé : "Ce n’est… pas correct."

À la fin de son message sur Twitter, Zelda Williams a invité la population américaine à aller voter à la présidentielle de novembre. Un petit rappel que les morts ne peuvent pas voter, mais les personnes vivantes le peuvent.

L’actrice de 31 ans a publié, lundi, à la veille du sixième anniversaire de la mort de son père, qui s’était enlevé la vie à 63 ans, un message pour encourager les personnes en détresse à aller chercher de l’aide.

Elle a aussi indiqué qu’elle ne serait pas présente sur les réseaux sociaux à l’occasion de cet anniversaire, où chaque année, elle dit trouver difficile d’être submergée des souvenirs d’autres personnes plutôt que des siens.

Avec les informations de CBS News, et USA Today

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !