•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un médecin assassiné dans une clinique de Red Deer

L’agresseur était armé d’un marteau et d’une machette, selon une témoin.

Des rubans policiers interdisent l'approche de la clinique sans rendez-vous devant laquelle sont stationnés deux véhicules de la GRC.

Un médecin de la clinique sans rendez-vous du Village Mall de Red Deer y a été tué.

Photo : Kalisha Mendonsa/Lacombe Online/Sunny 94

Radio-Canada

Un médecin est mort après avoir été attaqué dans une salle d’examen de la clinique sans rendez-vous du Village Mall, à Red Deer, en Alberta.

La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) a déclaré qu’un homme est présentement en détention et qu’aucun autre suspect n’est recherché. L’unité des crimes majeurs a ouvert une enquête pour homicide.

Anina Mullin raconte qu’elle était à la réception de la clinique avec sa fille de 13 ans, quand elle a entendu des cris dans la salle d’examen. Une personne criait : Aidez-moi, aidez-moi, appelez le 911.

Elle dit que des bruits sourds venant de la salle d’examen lui ont donné l’impression que la victime tentait de se défendre contre son attaquant. Paniquée, la réceptionniste a demandé l’aide de deux patients, mais quelqu’un leur a claqué la porte au nez, explique-t-elle.

J’ai attrapé ma fille par la main [...] et nous avons couru dehors aussi vite que nous le pouvions, raconte-t-elle.

Une fois à l’abri dans sa voiture, elle a vu les pompiers, les policiers et les ambulanciers arrivant sur les lieux.

Un des policiers s’est approché de la porte, fusil à la main, et a passé sa tête à l’intérieur. Je l’ai entendu crier : "Déposez ça ou je tire", dit-elle.

Un marteau couvert de sang a alors été projeté par la porte vers le policier pour atterrir sur le trottoir devant la clinique, explique-t-elle. Le policier a ensuite crié à la personne se trouvant à l'intérieur de déposer sa machette.

C'est à ce moment que les policiers se sont précipités à l’intérieur.

Mme Mullin dit qu'un homme de grande taille a été escorté par les policiers à l’extérieur de la clinique. Il portait un coton ouaté et des pantalons gris.

Avec épouvante, elle a alors vu son médecin qu'on évacuait sur un brancard : Il était couvert de sang de la tête à la taille. On appliquait de la pression sur son front, raconte-t-elle.

D’autres employés de la clinique sont ensuite sortis : Ils étaient hors d’eux-mêmes. C’était horrible!, raconte Anina Mullin.

Elle dit de la victime que c'était un médecin merveilleux qui traitait sa famille depuis des années.

Radio-Canada ne le nommera pas en ce moment afin de donner le temps aux forces policières de communiquer avec les membres de sa famille.

L’Association médicale de l’Alberta a dit que l’événement a ébranlé toute la communauté.

Je viens d’apprendre cette horrible attaque sur un médecin de Red Deer, a déclaré la présidente de l'Association, Christina Molnar. Les mots me manquent pour exprimer ma stupéfaction et ma grande tristesse pour sa famille, ses collègues et la communauté de Red Deer. L’AMA va contacter le personnel médical local pour s’informer de la meilleure façon de les soutenir en ce moment.

D'après les informations de Janice Johnston

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.