•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sans masque et sans distanciation sociale : une photo de Scott Moe sème la controverse

Scott Moe, sa femme et trois autres personnes.

Le premier ministre s’est excusé d’avoir nui au bar laitier. Il a par ailleurs expliqué que la photo a été prise à l’extérieur et que le moment a été bref.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre de la Saskatchewan est dans l’embarras : une photo qui circule sur les réseaux sociaux le montre entouré de trois personnes et de son épouse, à bien moins de 2 mètres de distance et sans masque.

Le cliché a été pris la fin de semaine dernière dans un bar laitier de Rosthern, à mi-chemin entre Saskatoon et Prince Albert.

La photo a été publiée par le commerce, puis par le premier ministre lui-même. Les commentaires se sont alors multipliés sur les réseaux sociaux.

Scott Moe, son épouse et trois employés y sont côte à côte sans respecter la distanciation sociale et sans porter de masque.

Interrogé au sujet de l'incident, le premier ministre s’est d’abord excusé d’avoir nui au bar laitier. Il a par ailleurs expliqué que la photo a été prise à l’extérieur et que le moment a été bref. Il a néanmoins reconnu que la distanciation sociale aurait dû être respectée.

L’établissement a depuis supprimé sa publication, mentionnant les commentaires négatifs qu'il avait reçus.

Incohérence

Pour le chef de l’opposition officielle, Ryan Meili, il s’agit d’une erreur de jugement.

C’est une faute. [...] On sait qu’on a un premier ministre qui n’a pas été un excellent modèle dans cette crise de COVID-19. Il nous donne des messages mixtes souvent et ça doit arrêter.

Ryan Meili, chef du NPD

Scott Moe doit prendre la situation au sérieux, croit Ryan Meili, surtout avec la menace d’une deuxième vague d'infections à l'horizon.

Commentaires mitigés

Les Saskatchewanais ont des avis partagés sur cette photo.

Certains, très critiques, pensent que Scott Moe doit montrer l’exemple et évoquent le plan de retour en classe comme preuve de son laxisme.

D’autres personnes le soutiennent et estiment qu’il a droit à une pause après six mois passés sous les projecteurs à gérer la crise de santé publique.

Avec les informations de Nicolas Duny

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !