•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élèves de la 4e à la 12e année devront finalement porter un masque, tranche le CEF

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
dsc01009

Dans son plan révisé, le Conseil des écoles fransaskoises fait savoir que tous les cours de la 4e à la 12e année seront disponibles en mode virtuel.

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Radio-Canada

Le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) a soumis lundi à son personnel de nouvelles directives au sujet de la rentrée scolaire afin de refléter, selon lui, « les plus récentes informations communiquées par les autorités provinciales ». La note interne, obtenue par Radio-Canada, indique que le port du masque sera finalement obligatoire à l'école et dans l'autobus pour les élèves de la 4e à la 12e année.

Les parents devront en faire l’acquisition et le laver régulièrement, peut-on lire dans les nouvelles directives.

Pour tous les membres du personnel, le CEF exige le port du masque. La division scolaire s’engage à les fournir.

Des terminaux de contrôle de température seront aussi installés dans chaque école. Avant d’accéder aux installations du CEF, les élèves et les membres du personnel devront s’y soumettre.

Pour que la distanciation sociale puisse être respectée par tout le monde, des mesures supplémentaires seront mises en place. Celles-ci ne sont toutefois pas précisées dans le plan de retour à l’école fourni aux employés.

D'ailleurs, Radio-Canada n'a pas été en mesure de rejoindre le CEF lundi, mais l'organisation scolaire a l'intention de fournir plus de détails au sujet du plan révisé mardi.

D'autres mesures importantes

Dès le 1er septembre, une période de confinement de 14 jours sera obligatoire pour toute personne qui revient d’un voyage hors province. L’accès aux écoles et aux bureaux du CEF leur sera donc interdit. La période d’isolement sera aussi en vigueur pour ceux qui reviennent d’un séjour à l’étranger.

Le CEF annonce également le report des activités parascolaires et autres rassemblements. La décision sera réévaluée périodiquement, indique-t-on. Notons que dans le plan présenté la semaine dernière, ils étaient autorisés à condition de suivre les règles de la santé publique.

Pour les récréations et les déplacements, les élèves seront regroupés en famille-classe. Les échanges seront limités entre les étudiants qui ne font pas partie d’un même groupe, précise le CEF.

Enfin, tous les cours de la 4e à la 12e année seront disponibles en mode virtuel. Les élèves de la prématernelle à la 3e année qui ne pourront pas se présenter à l’école auront accès à des activités pédagogiques leur permettant d’apprendre les contenus essentiels, fait savoir la division scolaire.

Marche arrière

Le plan de retour en classe du CEF, présenté aux parents la semaine dernière, a soulevé la grogne de nombreuses personnes.

Parmi les voix qui se sont élevées figurait Nadia Ben Boubaker, la mère d’un garçon de 10 ans qui qualifiait le plan de laxiste.

Elle critiquait notamment la décision du CEF de ne pas rendre le port du masque obligatoire dans ses écoles et de laisser tomber la distanciation sociale. Mardi dernier, le CEF indiquait que la distanciation physique avait été levée par la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !