•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Université Simon Fraser demande aux visiteurs de porter le masque à l'intérieur

Une femme met un masque.

Ceux qui ne peuvent pas porter un couvre visage pour des raisons médicales ou autres sont invités à maintenir une distance sécuritaire des autres.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’Université Simon Fraser (SFU) demande à tous les visiteurs de ses campus de Burnaby, de Vancouver et de Surrey de porter des masques non médicaux dans les espaces communs intérieurs dès lundi.

Même si les cours à distance cet automne signifient que peu de vous visiteront les campus, il est important que nous continuions de prendre toutes les précautions nécessaires pour nous assurer que tout le monde devant retourner sur les campus durant cette période reste en sécurité, précise le vice-président académique, Jonathan Driver dans un courriel envoyé aux étudiants.

Les masques non médicaux ont prouvé qu’ils protègent de la propagation du virus, alors nous demandons à tout le monde de faire leur part pour se protéger les uns des autres, poursuit-il.

Ceux qui ne peuvent pas porter de couvre visage pour des raisons médicales ou autres sont invités à maintenir une distance sécuritaire des autres.

SFU souhaite rendre disponibles bientôt des masques avec son logo.

L’Université rappelle aussi à ceux qui se sentent malades de rester chez eux, de laver leurs mains, d’éviter de toucher leur visage et de maintenir une distance de deux mètres avec les autres à tout moment ou bien de porter un masque lorsque cette distanciation est impossible.

L'UBC n’oblige pas le port du masque

L’Université de la Colombie-Britannique (UBC) affirme de son côté avoir commandé 25 000 masques non médicaux, réutilisables qu’elle distribuera sur son campus dans les prochaines semaines pour ceux qui souhaitent en utiliser.

Elle soutient toutefois que la régie de la santé Coastal Health n’exige pas le port du masque.

L’établissement préconisera ainsi la distanciation physique pour éviter la propagation du virus.

Le directeur aux affaires universitaires Matthew Ramsay ajoute que depuis le mois de janvier l’UBC a augmenté le nettoyage dans les endroits très fréquentés, installé des distributeurs de désinfectants pour les mains de même que des affiches pour rappeler les protocoles de santé recommandés.

Les recommandations de la province

Dans ses lignes directrices relativement à la COVID-19 révélées fin juin, le gouvernement de la Colombie-Britannique encourageait les établissements postsecondaires à limiter le nombre de personnes dans un même espace, fournir du désinfectant pour les mains et des équipements de protection personnelle et a exiger le port du masque dans les cas où la distanciation physique est impossible ou difficile.

Avec les informations de Corey Correia

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !