•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Alberta abandonnera son application mobile de COVID-19 pour celle d'Ottawa

L'application Alerte COVID.

L'application Alerte COVID a été lancée le 31 juillet 2020.

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Radio-Canada

La nouvelle application mobile fédérale Alerte COVID se substituera à l'application AB TraceTogether de l'Alberta. Tout récemment, la question d'une application nationale suscitait toutefois des tensions entre le gouvernement albertain et Ottawa.

Le changement a été confirmé par un porte-parole du ministère albertain de la Santé, mais sans plus de détails.

En début mai, l'Alberta devenait la première province au pays à lancer une application mobile pour suivre les cas de COVID-19. La province y a investi plus de 625 000 $.

L'application albertaine, inspirée d'une de Singapour, utilise la technologie Bluetooth pour avertir ceux qui ont eu des contacts étroits avec des personnes infectées par la COVID-19.

Mais, les limites de ce système ont vite été perçues par ses utilisateurs. Par exemple, l'application ne fonctionnait pas sur les iPhone sans que l'application soit ouverte et l'écran de téléphone déverrouillé.

Ottawa a freiné le progrès d'AB TraceTogether, dit Jason Kenney

À la mi-juillet, le premier ministre albertain Jason Kenney accusait le gouvernement fédéral d'empêcher sa province de collaborer avec Apple et Google pour régler les bogues techniques. À ce moment-là, Ottawa communiquait déjà avec les deux entreprises pour développer l'application nationale.

Selon le premier ministre canadien Justin Trudeau, l'efficacité d'Alerte COVID sera maximisée grâce à des données plus précises. Apple et Google ont indiqué qu'ils limiteraient leur technologie à une seule application par pays pour éviter l’existence d’un amalgame d’applications qui risquerait de brouiller les données.

Justin Trudeau assure que les commissaires à la protection de la vie privée du Canada ont été consultés pour le développement de l'application Alerte COVID.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !