•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

16 nouveaux cas de COVID-19 au Manitoba

Les deux hommes sont côte à côte en conférence de presse.

Cameron Friesen, le ministre de la Santé du Manitoba, et le médecin hygiéniste en chef, Brent Roussin

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Les responsables de la santé publique annoncent que 16 nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés lundi au Manitoba. Dans la forte majorité, ces nouveaux cas sont liés à des éclosions connues, selon la province.

Onze nouveaux cas sont situés dans la région sanitaire de Prairie Mountain, et cinq dans la région sanitaire Santé Sud.

Bien que beaucoup des cas aujourd’hui semblent liés à des éclosions connues […], des informations préliminaires suggèrent qu’un petit nombre de cas proviennent d’une source inconnue, indique le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin.

Il affirme qu’environ 11 % des cas de COVID-19 au Manitoba sont attribués à la transmission communautaire. Nous voyons un début d’indication de transmission communautaire, concède le médecin.

Il note qu’il y a maintenant 64 cas de la maladie liés à une éclosion dans la ville de Brandon, située à deux heures à l’ouest de Winnipeg.

Il affirme que la province étudie la possibilité d’une approche chirurgicale aux restrictions où les zones avec d’importantes éclosions pourraient faire face à des mesures sanitaires plus strictes que d’autres régions.

Taux de positivité en hausse

Le taux actuel de positivité au test de la COVID-19 sur cinq jours est de 1,59 %, selon la province. Cet indicateur est calculé en divisant le nombre de résultats de tests de dépistage positifs par le nombre de tests effectués.

Le médecin soutient que ce chiffre est un meilleur indicateur de présence de transmission communautaire dans la province que le nombre brut de cas.

Brent Roussin a indiqué en juillet qu’il souhaite que le taux reste en dessous de 1,5 % au Manitoba.

Si ce chiffre se rapproche des 3 %, il est plus probable qu’il y ait de la transmission communautaire, dit-il. Cependant, ajoute le médecin, vu qu’une importante proportion des cas récents peut être attribuée à des éclosions connues, le taux de positivité en hausse n’est pas trop inquiétant.

En tout, 196 cas de COVID-19 au Manitoba sont actifs, et 354 personnes sont guéries de la maladie. Le nombre de cas actifs est un record depuis le début de la pandémie. Le nombre total de cas dans la province depuis le début de la pandémie est de 558.

Six personnes sont hospitalisées, dont trois aux soins intensifs, et le nombre de décès attribuables à la COVID-19 demeure à 8.

Depuis le début du mois de février, 103 782 tests de dépistage ont été effectués au Manitoba, dont 1364 dimanche.

Un nouveau site ouvre à Brandon pour faire face à la demande

Avec l’éclosion en cours à Brandon, le seul site offrant des tests de dépistage dans cette ville de près de 50 000 habitants s’est retrouvé submergé par la demande. À tel point que la région sanitaire de Prairie Mountain a décidé de prolonger ses heures d’ouverture et demande, depuis lundi, aux personnes n'ayant pas de symptômes de ne pas se présenter.

Par ailleurs, un deuxième centre de dépistage ouvrira ses portes mercredi au centre Keystone. Il sera ouvert du lundi au jeudi de 8h45 à 18h30; les vendredis et samedis de 8h45 à 15h15; et les dimanches de 8h45 à 12h30.

Les patients peuvent choisir le site qu’ils préfèrent, mais ils pourraient être redirigés vers l’autre centre de dépistage, afin de limiter les files d’attente et de réduire les temps d’attente, a précisé, lundi en fin de journée, la région sanitaire Prairie Mountain dans un communiqué.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !