•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après la pièce et le livre, J’aime Hydro en film

Le comédien prend la comédienne par les bras.

Christine Beaulieu et Mathieu Gosselin dans une scène de « J'aime Hydro »

Photo : Les productions Porte-Parole

Cecile Gladel

Le succès de J’aime Hydro pourrait se poursuivre au cinéma. La Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) vient d’accorder du financement à la production d’un film de fiction sur le sujet.

L'idée de la pièce produite par Annabelle Soutar, écrite et portée par Christine Beaulieu sur la scène sera scénarisée par la comédienne et humoriste Léanne Labrèche-Dor.

Portrait de la jeune femme.

Léane Labrèche-Dor

Photo :  La production est encore jeune inc. / Karine Dufour

C’est la maison de production La boîte à Fanny qui développe ce film librement inspiré de J’aime Hydro. Il ne sera donc a priori pas sur le même modèle que la pièce, qui était du théâtre documentaire. Il est inspiré du texte de l’œuvre de Christine Beaulieu, et non de la pièce elle-même, précise la productrice Fanny-Laure Malo.

Le projet en est à l’écriture du scénario; aucun nom de réalisateur ou de réalisatrice n’est encore attaché au film.

Christine Beaulieu n’est pas impliquée dans ce projet.

D’autres films financés

Plusieurs autres projets de films ont aussi obtenu un financement de la part de la SODEC, dont La meute, un drame scénarisé par la comédienne Catherine-Anne Toupin d’après sa pièce de théâtre Cérémonies; un documentaire scénarisé par Sophie Deraspe, la réalisatrice du film Antigone; et Le bonheur, un drame psychologique scénarisé par la professeure et écrivaine Martine Delvaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !