•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Olympiques pourraient mettre Gatineau en demeure pour réintégrer l’aréna Guertin

Un lit de camp installé devant des gradins vides dans un aréna.

Le centre Robert-Guertin a été transformé en refuge en mai dernier (archives).

Photo : Radio-Canada / Jacques Corriveau

Le ton monte entre les Olympiques de Gatineau et l’administration municipale. Le président de l’équipe a indiqué que l’organisation enverra probablement une mise en demeure à la Ville pour que les Olympiques puissent réintégrer le centre Robert-Guertin, où des itinérants seront logés encore un an.

On a un bail qui a été signé et renouvelé. C’est nous qui sommes responsables, et il y a des coûts rattachés à ça, a fait valoir Norm MacMillanen entrevue aux Matins d’ici lundi. Il a relaté de nouveau que l’administration de l’équipe n’avait pas été consultée dans le processus.

Ce matin, la Ville va recevoir des choses de nous et on veut avoir une rencontre avec monsieur le maire.

Norm MacMillan, président des Olympiques de Gatineau

L’ancien député provincial, qui est maintenant à la tête des Olympiques, a relaté que le maire Maxime Pedneaud-Jobin l’a contacté vendredi pour l’informer que l’hébergement de personnes itinérantes à l’aréna sera prolongé pour les 12 prochains mois.

Norman MacMillan regarde des journalistes.

Norman MacMillan est président et porte-parole des Olympiques de Gatineau (archives).

Photo : Radio-Canada

Les actionnaires de l’organisation sportive se sont ensuite rencontrés dimanche pour faire le point sur les prochaines démarches à entreprendre. M. MacMillan a souligné que les Olympiques ont fait preuve de bonne foi tout au long du processus, en acceptant notamment de tenir leur camp d’entraînement à l’aréna Baribeau à la fin du mois d’août.

La Ville de Gatineau a indiqué lundi qu'elle n'accordera pas d'entrevue au sujet de l'usage de l'aréna. La Ville est en discussion avec les Olympiques afin de relocaliser leurs activités dans un autre aréna pour 12 mois, a cependant indiqué l'administration municipale dans un courriel.

Selon Norm MacMillan, les Olympiques n’ont d’autre choix que de jouer à l’aréna Guertin, sinon la saison elle-même serait en jeu. À cause de la COVID, il n’y a pas d’aréna qui peut nous loger selon les modalités que la Ligue [de hockey junior majeur du Québec] veut. On est dans un dilemme, a-t-il indiqué.

Une décision de santé publique

La décision de la Ville s’appuie sur une recommandation de la santé publique, selon un courriel envoyé à Radio-Canada vendredi. En raison de la pandémie, le Gîte ami a dû réduire sa capacité d’accueil afin de favoriser la distanciation physique entre ses bénéficiaires.

Une cinquantaine de personnes dorment dans des chambrettes séparées par des rideaux sur la patinoire depuis le mois de mai.

Des lits de camp séparés par des rideaux dans un aréna vide.

L'aréna demeure le meilleur endroit pour les personnes itinérantes, croit le CISSS de l'Outaouais (archives).

Photo : Radio-Canada / Jacques Corriveau

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais a pour sa part noté qu’aucun des 14 autres sites analysés ne répondait aussi bien aux critères quant aux besoins de cette population [itinérante] déjà fragilisée, tout en étant à proximité des services.

Daniel Champagne, qui préside le conseil municipal de Gatineau, déplore de son côté la complaisance du cabinet du maire, qui n’a pas l’intention de contester la décision dans ce dossier-là. Il aurait également souhaité que les conseillers aient été consultés.

On a encore un peu de temps, a-t-il indiqué en entrevue aux Matins d'ici mardi. Tentons de trouver des alternatives. Si à la fin de tout ça, c’est impossible, alors on n’aura qu’à accepter la décision de la santé publique.

Avec les informations de Christian Milette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !