•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fédéral envoie près de 900 000 $ pour l’emploi chez les Autochtones en Saskatchewan

La devanture de l'Institut Gabriel Dumont à Saskatoon.

Le financement permettra de soutenir deux projets réalisés en Saskatchewan et dirigés par des communautés, des entreprises et des organisations autochtones de la région.

Photo : Radio-Canada / Albert Couillard

Radio-Canada

À l’occasion de la Journée internationale des peuples autochtones, le gouvernement fédéral a annoncé dimanche un investissement de 895 000$ « pour aider à soutenir les emplois et les possibilités qui s’offrent aux Autochtones en Saskatchewan ».

L’annonce en a été faite dimanche par Terry Duguid, secrétaire parlementaire de Mélanie Joly, la ministre du Développement économique et des Langues officielles, et responsable de la diversification de l’économie de l’Ouest canadien.

Selon un communiqué, l’argent investi permettra de soutenir des initiatives visant à offrir des programmes adaptés à la culture des peuples autochtones afin qu’ils participent pleinement à la croissance économique de la Saskatchewan.

Plus précisément, ce financement se dirigera vers deux organisations distinctes. La première est une organisation à but non lucratif, nommée Ya'thi Néné Land and Resource Office, qui défend les intérêts des habitants du bassin d’Athabasca, dans le nord de la province.

Ce financement vise à pousser cet organisme à créer des possibilités de formation et d’emploi pour les résidents du nord de la Saskatchewan, touchés par le ralentissement de l’extraction d’uranium dans le bassin d’Athabasca , peut-on lire dans le communiqué.

Une autre partie de l'argent fédéral sera destinée à la branche formation et emploi de l’Institut Gabriel-Dumont. Sans en préciser le montant exact, le gouvernement fédéral affirme que ce financement a pour objectif de tirer parti d’un programme pilote d’entrepreneuriat réussi, axé sur les entrepreneurs métis de la Saskatchewan .

Selon Mélanie Joly, l’argent débloqué aidera les gens d'affaires autochtones à saisir les occasions, en aidant les organisations autochtones à réaliser d'importants projets locaux et en soutenant les communautés autochtones à maintenir le cap sur la voie de l'autosuffisance et de la prospérité.

Le secrétaire parlementaire Terry Duguid, de son côté, justifie ce financement par le fait que les petites et moyennes entreprises autochtones participent au dynamisme de la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !