•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une artiste noire victime d’une agression verbale à Vancouver

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
L'artiste Pearl Low est debout devant sa peinture murale et à côté d'un ascenseur hydraulique.

Pearl Low devant sa peinture murale à Vancouver

Photo : Pearl Low

Radio-Canada

Une artiste-peintre noire et asiatique déclare avoir été agressée de vive voix à plusieurs reprises par un homme se plaignant du bruit de son ascenseur hydraulique pendant qu’elle réalisait une commande dans le West End pour le Festival mural de Vancouver.

Pearl Low travaillait depuis 10 jours sur cette oeuvre, mais le 4 août elle était seule dans une ruelle et entendait terminer sa journée entre 18 h et 21 h. Cependant, un voisin qui affirmait devoir se lever à 4 h du matin pour aller travailler s’est plaint du bruit.

Son langage physique était très agressif, condescendant , dit Mme Low.

L'artiste Pearl Low travaille devant sa peinture murale.

L'artiste Pearl Low au travail à Vancouver

Photo : Gabriel Martins

L’artiste a fait part de son expérience sur Twitter et a obtenu un soutien important sur les réseaux sociaux. Le conseiller municipal Pete Fry a notamment déclaré que si l’homme la dérangeait de nouveau, il serait prêt à lui dire que l’on ne gêne pas un artiste au travail et qu’il déplore le racisme et la misogynie.

Pearl Low a depuis repris son pinceau.

Le travail de Pearl Low est apparu dans le court-métrage Hair Love qui a obtenu le prix du meilleur court-métrage d’animation à la cérémonie des Oscars en février dernier.

D'après les informations de Nantou Soumahoro

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !