•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tête-à-la-Baleine accède à la téléphonie cellulaire et à Internet haute vitesse

La rue principale de Tête-à-la-Baleine.

Rue principale à Tête-à-la-Baleine

Photo : Radio-Canada / Louis Garneau

Radio-Canada

Après d'autres communautés de la Basse-Côte-Nord, c'est au tour de Tête-à-la-Baleine d'être desservie par la téléphonie cellulaire et Internet haute vitesse.

Selon le préfet de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent, Randy Jones, la tour cellulaire, installée par TELUS, est fonctionnelle depuis jeudi.

Ça va peut-être encourager les gens à revenir. Il y a des ouvertures avec Internet haute vitesse.

Randy Jones, préfet de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent

Heureux de la nouvelle, l'élu estime que la téléphonie cellulaire est un atout important pour l'avenir de la Basse-Côte-Nord.

Peut-être qu'on pourra créer des jobs aussi pour les gens qui sont ici et les gens qui voudront déménager, dit-il.

Le déploiement se poursuit

Le développement des télécommunications à Tête-à-la-Baleine fait partie d'un projet de 23 millions de dollars pour connecter la Basse-Côte-Nord.

Brador, Middle Bay, Pakua Shipu, Saint-Augustin et Vieux-Fort ont été parmi les premiers à accéder aux services.

Randy Jones indique que des travaux de déboisements en vue de l'installation d'une antenne cellulaire ont également commencé à Gros-Mécatina.

Les localités de Rivière-Saint-Paul, Harrington Harbour et Chevery auront également accès à la téléphonie cellulaire et à Internet haute vitesse d'ici la fin de l'année, selon le préfet.

Ces quatre villages de la Basse-Côte-Nord sont les derniers de la région à ne pas bénéficier de ces services, rappelle-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !