•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Préparer l’arrivée des étudiants étrangers pour la rentrée 2020

Une tour.

Les résidences du Cégep de Jonquière.

Photo : Radio-Canada

Flavie Villeneuve

Près de 25 étudiants qui fréquentent le Cégep de Jonquière, ont atterri à Montréal dimanche soir. Ils prendront ensuite un autobus pour venir au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Mais le cégep a dû redoubler d’efforts pour organiser leur rentrée 2020.

Pour éviter les mauvaises surprises à ces étudiants, le Cégep de Jonquière leur a transmis de nombreuses informations durant l’été.

  • Prévoir des dollars canadiens pour un minimum de 14 jours
  • Connaître les services de livraison pour l'épicerie
  • Posséder des adaptateurs pour leurs appareils électroniques

On leur a écrit tout le temps pendant les vacances, pour les rassurer. On leur a fait un plan de quarantaine qu’ils doivent respecter une fois arrivé au pays, explique Jean-François Villeneuve, le responsable de l'accueil et de l'intégration des étudiants internationaux.

Seuls les étudiants déjà inscrits ou ayant obtenu leur permis d'études avant le 18 mars peuvent atterrir au Canada. Les autres sont interdits de séjour jusqu'au 31 août. Mais pour rentrer au pays, les élèves doivent promettre de s'isoler pendant 14 jours.

L'institution scolaire leur a aussi proposé des trousses de dépannage contenant de la nourriture, des draps pour leur lit, ou encore un service de cuisine contenant une casserole et une poêle. Car avec la pandémie, ces élèves sont partis précipitamment au mois de mars et ils ne possèdent pas forcément tous les équipements pour faire une quarantaine.

On a établi des contacts avec des épiceries et des pharmacies pour les livraisons. On s’en occupe comme nos enfants et on est disponible s'ils ont besoin , ajoute Jean-François Villeneuve.

Ils subiront également le test de dépistage de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !