•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux accidents de motomarine sur la rivière des Prairies

Deux motomarines.

Les deux accidents ont eu lieu en l'espace de quelques heures sur la rivière des Prairies.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Deux accidents de motomarine sont survenus sur la rivière des Prairies en l’espace de quelques heures. Un homme manque à l'appel et un autre se trouve dans un état critique.

Le premier accident a eu lieu à l’embouchure du lac des Deux Montagnes.

Deux motomarines naviguaient l’une à côté de l’autre. Sur l’une d’elles se trouvaient deux passagers qui ont été éjectés.

Les personnes à bord de l’autre motomarine ont tenté de leur porter secours, mais une embarcation a heurté de plein fouet l’homme qui était à l’eau.

Depuis, on tente de le retrouver.

Pour une raison inconnue, les deux personnes qui se trouvaient sur l’une des motomarines sont tombées. Le conducteur de l’autre motomarine a récupéré une des deux personnes pour aller chercher l’engin qui partait à la dérive. Entre-temps, un bateau est venu heurter la personne restée à l’eau.

Stephanie Beschara, porte-parole du Service de police de Laval

La Sûreté du Québec devait poursuivre les recherches dimanche matin.

Collision avec une bouée?

Un autre accident est survenu vers 2 h presque au même endroit du côté de Montréal, non loin de L'Île-Bizard.

Un témoin assis sur sa terrasse aurait entendu le bruit d’un impact d’une motomarine puis les cris de gens qui demandaient de l’aide. Il a pris son propre bateau pour repêcher les deux victimes, un homme de 40 ans et une femme de 38 ans, explique Benoit Boiselle, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

À l’arrivée des secours, l’homme était inconscient et souffrait de blessures au visage.

Il a été transporté à l’hôpital, où il repose dans un état critique.

Quant à la femme, elle a subi un choc nerveux et ses blessures sont moins importantes.

Selon le SPVM, la vitesse et la noirceur pourraient être parmi les causes de cet accident.

Avec les informations de Marie Isabelle Rochon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !