•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En une semaine, 100 surdoses à Saskatoon

Une voiture du service ambulancier de Saskatoon MD Ambulance

Une voiture du service ambulancier de Saskatoon MD Ambulance

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les ambulanciers paramédicaux ont répondu à 100 appels concernant des surdoses en une semaine à Saskatoon, selon l'entreprise privée Services de santé Medavie Ouest qui répond aux besoins d’urgence en ville.

Il s’agissait de 12 % de ses appels reçus entre le 27 juillet et le 3 août.

Cependant, d’après Jason Mercredi, le responsable du centre supervisé de consommation de drogues qui ouvrira le 1er octobre à Saskatoon, ce nombre élevé de surdoses reflète un manque de coordination entre les autorités qui permettraient de sauver davantage de vies.

Il précise que son organisme et bien d’autres peinent à obtenir les chiffres précis de surdoses dans la Ville des Ponts. Ils doivent récupérer les données de Medavie Ouest, mais aussi des pompiers et de la police.

[Pour la semaine du 27 juillet au 3 août], nous n’avons toujours pas les appels aux pompiers qui n’ont pas eu besoin d’ambulances ou ceux de la police, ou des gens qui sont allés de leur plein gré aux urgences. Actuellement, il n’y a pas de vue complète , se désole Jason Mercredi.

La Saskatchewan subit un nombre croissant de surdoses mortelles depuis quelques mois. En 2020, Regina a enregistré au moins 33 surdoses mortelles que le chef de la police municipale a qualifiées de pandémie au sein d’une pandémie .

D'après les informations de Morgan Modjeski

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !