•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers une année record au marché public de Sept-Îles

Des tomates, de différentes variétés, dans des paniers en carton.

Les marchands se réunissent tous les samedis depuis le 11 juillet.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Marc-Antoine Mageau

Le marché public de Sept-Îles pourrait connaître une année record. Les marchands, qui se réunissent tous les samedis depuis le 11 juillet, constatent une nette augmentation de l'achalandage par rapport aux étés précédents.

Selon la propriétaire-artisane de la savonnerie Bubble Tree, Claudine Lepont, cette popularité s'explique par l'achalandage touristique accru dans la région, ainsi que par la volonté de la population de prioriser l'achat local.

Des bombes de bain artisanales dans un présentoir de la savonnerie Bubble Tree, au marché public de Sept-Îles.

La savonnerie Bubble Tree offre plusieurs produits artisanaux pour le bain, fabriqués à Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada

Les gens recherchent les produits qui sont fabriqués ici, explique-t-elle. La première demande c'est : "Où est-ce que vous êtes situé? Où est-ce que vous fabriquez ça? Est-ce que vous êtes à Sept-Îles?".

Claudine Lepont devant un présentoir de savons au marché public de Sept-Îles.

La propriétaire-artisane de la savonnerie Bubble Tree, Claudine Lepont.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Je suis à Sept-Îles et c'est un gros incitatif pour les gens pour acheter mes produits.

Claudine Lepont, propriétaire-artisane de la savonnerie Bubble Tree.

Des mesures sanitaires respectées

En raison de la pandémie, plusieurs mesures sanitaires ont dû être instaurées au marché. Selon la propriétaire du Végétarien, Mélodie D'Anjou, la clientèle accepte volontiers de s'y conformer.

Des clients, portant le couvre-visage, achètent des produits alimentaires au marché public de Sept-Îles.

Les mesures sanitaires imposées au marché public ne rebutent pas la clientèle.

Photo : Radio-Canada

On ne savait pas à quoi s'attendre. Moi, j'avais presque peur, avoue l'entrepreneure, qui vend des fruits, des légumes et des mets cuisinés au marché public depuis six ans. Quand il y a eu la consigne du masque obligatoire, je me disais : "Est-ce que les gens vont décider de laisser faire?" Non! Au contraire!

Mélodie D'Anjou porte une masque au marché public de Sept-Îles.

La propriétaire du Végétarien, Mélodie D'Anjou.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Les gens viennent quand même. Tout le monde est content, personne ne chiale.

Mélodie D'Anjou, propriétaire, le Végétarien
Des clients s'apprêtent à acheter des produits du Marché Napoléon, au marché public de Sept-Îles.

Quatre marchands participent au maché public de Sept-Îles: les Jardins de Gallix, le Marché Napoléon, le Végétarien et la savonnerie Bubble tree.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Le marché public de Sept-Îles se tiendra chaque semaine, jusqu'au 19 septembre, sous la tente jaune du parc du Vieux-Quai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !